AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

_______________________________________________________________________________

Partagez|
0

Confessions d'un ange égaré [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Confessions d'un ange égaré [PV] Mar 28 Juin - 22:42

Après s'être échappée du palais du Gouverneur où elle avait abandonné son Capitaine à son rapport fastidieux, Roxanne avait couru jusqu'à la cathédrale. Fascinée depuis toujours par ce majestueux édifice, elle s'y réfugiait parfois malgré sa peur irraisonnée des hommes du clergé. Son enfance à l'orphelinat lui avait appris à se méfier de leur esprit retors et de leurs idées perverses pour inventer des punitions toutes plus humiliantes et douloureuses les unes que les autres. Elle ne comptait plus les heures où elle avait du rester agenouillée sur une règle en méditation pour apprendre à ne pas répondre ou à mieux se tenir. Qui plus est certains avaient parfois les mains baladeuses, tant avec les filles qu'avec les jeunes garçons, ce qui avait achevé de lui donner une opinion fort basse de cette engeance dépravée. Elle avait conservé en revanche une crainte mêlée de respect pour ce qui touchait à la religion et à la foi, à tel point qu'elle en était franchement superstitieuse.

Elle se glissa dans le bâtiment et se signa aussitôt après avoir trempé ses doigts dans le bénitier. Avançant sans bruit, elle s'agenouilla sur un prie-dieu dans l'une des chapelles latérales dédiée à la Vierge. Elle joignit ses mains et y appuya son front pour prier, suppliant mentalement la Sainte de lui accorder le pardon pour ses péchés. Le fait de s'habiller en homme pour exercer un métier masculin et qui l'exposait à commettre des crimes avait éveillé chez elle la crainte d'être punie par le Seigneur et elle éprouvait un besoin irrépressible de prier pour le salut de son âme. La tranquillité de la cathédrale à cette heure du jour lui offrait, de plus, un fort agréable lieu de méditation et de calme après les semaines passées à partager la vie de l'équipage du Razgriz. À bord, elle était perpétuellement sur le qui-vive, attentive à ne jamais se trahir. Mais à l'église, elle savait que le Seigneur voyait au-delà de ses frusques de matelot et lisait dans son coeur. Tout ce qui lui importait était de parvenir à un peu de sérénité et de détente.

_________________


D'abord la destruction, nous apportons le néant ! Nous ne sauvons rien, ne glorifions rien, nous anéantissons simplement, totalement !

Roxanne Morlame - Vladislava Baranov
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Forban


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Confessions d'un ange égaré [PV] Ven 8 Juil - 7:48

Adam était là depuis plusieurs heures, prostré avec fidélité devant un autel boisé et nu, dans une pénombre inquiétante. Il marmonnait d'intenses liturgies qui se répétaient et s'enchevêtraient dans son esprit pour former un douce litanie dans laquelle il aimait se réfugier, à l'abri du monde. La cathédrale résonnait de ce silence accablant dans lequel chaque souffle s'entendait. Mais Adam ne se sentait plus jamais seul depuis la disparition de Catherine. Il avait trouvé la présence millénaire et réconfortante des esprits saints qui peuplaient ces murs lourds. Il aimait prier sous le regard protecteur de ces antiques frères et soeurs qui partageaient sa foi. Les ex-voto dédiés aux marins lui rappelaient la fragilité de nos existences terrestres. Plaques, crucifix, tableaux et même maquettes de navires habillaient les murs de ces grâces passées.

Après d'intenses prières, Adam se releva et se dirigeait vers un confessionnal où il était prêt à recevoir les âmes errantes des ouailles de passage dans le port. Les moulures boisées aux têtes d'anges le réconfortaient dans sa mission dédiée au Seigneur...

_________________
La vie est comme l'eau de mer, elle ne s'adoucit qu'en montant vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Re: Confessions d'un ange égaré [PV] Sam 9 Juil - 20:56

Un grincement et des bruits étouffés tirèrent Roxanne de ses profondes méditations. Achevant sa prière par un signe de croix, elle se releva et rajusta le turban qui dissimulait ses cheveux longs ainsi que sa veste. La mine renfrognée comme à son habitude pour ne pas paraître trop féminine, elle se dirigea vers le confessionnal. Elle avait toujours franchement détesté cette partie des rites qui selon elle ne servait qu'à infliger de nouvelles punitions et pénitences à des innocents, mais elle savait qu'elle ne serait pas en paix avec elle-même si elle ressortait de la cathédrale sans être passée par là. Silencieuse comme un chat, elle se glissa derrière le lourd rideau de velours et prit place à genoux sur le banc de bois. Elle fixa un moment le grillage qui lui masquait les traits de l'homme de Dieu, puis s'éclaircit la gorge pour faire connaître sa présence et joignit les mains devant elle. La tête baissée en une attitude de pieux recueillement, elle commença sa confession.

- Pardonnez moi mon Père parce que j'ai péché, je ne me suis pas confessée depuis de longues semaines...

Elle marqua une pause, prit une profonde inspiration en fermant les yeux, puis reprit à voix basse.

- Ma nouvelle situation m'a tenue loin de ce lieu pendant presque un mois. Je suis engagée sur un navire du Gouvernement comme matelot. Je prie chaque soir avant de dormir, mais je n'ignore pas que le Seigneur désapprouve sans doute ma conduite. Pour réaliser mon rêve de naviguer et surtout pour échapper à la potence qui m'était réservée si mon Capitaine m'avait dénoncée pour vol, j'ai pris l'habit de matelot et je me fais passer pour homme depuis.

Cette fois encore, elle se tut et laissa au prêtre le temps de digérer ces informations en retenant son souffle sans même en avoir conscience. Elle craignait par dessus tout que l'homme d'église soit si choqué qu'il lui interdise au nom du Seigneur de continuer sa mascarade. Elle était plus heureuse qu'elle ne l'avait jamais été depuis qu'elle pouvait enfin agir pour se faire sa place en ce monde et même le fait de redouter d'être découverte à chaque instant ne pouvait ternir son bonheur d'être enfin reconnue pour ses capacités réelles et non pour sa condition de femme.

_________________


D'abord la destruction, nous apportons le néant ! Nous ne sauvons rien, ne glorifions rien, nous anéantissons simplement, totalement !

Roxanne Morlame - Vladislava Baranov


Dernière édition par Roxanne Morlame le Lun 11 Juil - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Forban


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Confessions d'un ange égaré [PV] Dim 10 Juil - 13:01

Lorsque le rideau de velour s'ouvrit, une lueur bleuâtre déchira l'obscurité qui régnait dans ce petit réduit de bois. La poussière s'envola et c'est dans un nuage scintillant qu'apparût un jeune homme vêtu comme un matelot. Celui-ci s'installa et prit son temps pour dévoiler son mystère et ses péchés. Comme tout le monde, il devait d'abord faire face à ses propres démons avant de quémander l'aide du Seigneur tout puissant. Adam savait qu'il n'avait pas tout à fait l'autorisation de prêcher ainsi dans la cathédrale, surtout depuis sa fuite. Mais il devait retrouver au plus vite le chemin, la voie du Seigneur qui fut si longtemps sa lueur d'espoir. Il était aussi troublé que le jeune homme qui allait lui faire de lourdes révélations.

Adam accueillit avec respect le pêcheur :

- Le Seigneur t'accueille en sa maison. Dieu est prêt à écouter tout tes péchés mon fils.

Ces paroles libérèrent l'esprit d'Adam et il retrouva une force qui l'avait quitté depuis longtemps. Le jeune homme se confessa alors et avoua ses fautes.

Adam fut touché par l'histoire de cet homme qui n'en était pas un. Il comprit qui lui avait fallut beaucoup de courage pour affronter cette situation et ces bouleversements dans sa vie pour parvenir à son dessein. De toute évidence, le courage de cette femme le troubla. Il prit son temps et lui répondit sollenellement :

- Tes prières et ta présence en ce lieu aujourd'hui t'honorent et honorent ton Dieu. Le Seigneur aime les hommes comme ses enfants. Et comme tout enfant, nous faisons des erreurs. Le Seigneur tout puissant, tel un père bienveillant est là pour nous guider, nous conseiller dans cet apprentissage douloureux que peuvent représenter nos existences. La voie que tu empruntes est périlleuse, elle ser parsemée d'embûches, de dangers et de doutes. Le Seigneur t'accompagnera dans ce chemin. Mais la question que tu dois te poser est simple : qu'y a-t-il au bout de chemin ? Quel accomplissement espères-tu ? Quelles portes s'ouvriront à toi demain ? Dans 1 mois ? Dans 5 ans ? Le Seigneur guide les égarés, mais il ne fait pas de choix à notre place. C'est à nous de bâtir la voie et surtout sa destination... Le tout n'est pas de prendre la mer...

_________________
La vie est comme l'eau de mer, elle ne s'adoucit qu'en montant vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Confessions d'un ange égaré [PV] Mar 12 Juil - 16:41

Roxanne écouta avec la plus grande attention la réponse du prêtre. Il avait une voix douce et chaleureuse qui la réconciliait quelque peu avec les rites de l'Église dont elle avait gardé de si mauvais souvenirs après son passage à l'orphelinat. Réfléchissant à ses questions, elle prit tout le temps de peser ses mots pour parler correctement, contrairement à son habitude où elle ne faisait aucun effort et avait donc un accent des bas-fonds prononcé.

- J'ignore de quoi sera fait mon avenir. Je dois cette campagne de navigation à mon Capitaine, c'est certain, mais pour la suite... Je pourrais peut-être continuer, faire ma place dans l'équipage, voire monter à grade avec le temps... Mais alors je devrai renoncer pour toujours à vivre une vie de femme et rester en permanence sur le qui-vive pour ne pas risquer d'être découverte...

Elle réfléchissait à voix haute, s'expliquant au fur et à mesure, mais marqua finalement une pause et reprit son souffle en baissant la tête. Le regard fixé sur ses mains jointes, elle se mordilla la lèvre un instant puis reprit plus bas encore.

- À terre, il y'a rien pour les filles comme moi. J'ai survécu en volant les riches, mais je pourrai pas le faire éternellement... La seule autre alternative est le bordel, mais j'veux pas finir putain. Si j'me suis préservée jusqu'ici c'est pas pour m'vendre à la première occasion...

Sa voix trembla légèrement et elle dut s'interrompre à nouveau pour retrouver son calme et reprendre un discours plus correct.

- Je sais bien que je suis pas une fille bien et que j'aurai jamais une maison à moi, un mari ou des enfants, alors je crois que la mer, c'est encore ce qu'il y a de mieux... Là-bas au moins, je peux être moi-même...

Elle sentait bien le profonde contradiction qu'il y avait dans cette pensée et pourtant c'est exactement ce qu'elle ressentait. La vie de matelot lui convenait bien mieux que tout ce qu'elle aurait pu rêver au cours de sa jeune vie. Là au moins, tant qu'elle restait bien cachée sous ses vêtements, les hommes ne la tripotaient pas, n'attendaient pas d'elle des faveurs répugnantes. Ils la traitaient en égale, en personne capable. Enfin, on la reconnaissait pour ses qualités réelles et non pour les attributs qui faisaient d'elle une femme. Pour rien au monde elle n'aurait voulu renoncer à cela. D'ailleurs ce n'est pas ce que le prêtre lui demandait. Il semblait la comprendre et sinon l'approuver, du moins la comprendre.

Elle s'était bien trop attardée cependant et quel que soit son désir de se faire pardonner aux yeux du Seigneur, elle devait retourner à bord du Razgriz et se mettre à disposition de son Capitaine. Rester trop longtemps dans cette cathédrale si solennelle la mettait par ailleurs mal à l'aise, même si l'ambiance feutrée du confessionnal était plutôt plaisante. Elle repensait souvent à ses années à l'orphelinat et aux ignobles prêtres qui le tenaient. Si elle l'avait pu, elle les aurait tous égorgés. Rougissant de cette pensée impie, elle se signa rapidement et acheva sa confession bien sagement avant de quitter le petit abri de bois et de velours.

Quelques fidèles priaient ça et là sur les bancs de la nef ou dans les chapelles attenantes, mais nul ne prêta attention au matelot maigrichon qui progressait d'un bon pas sur le sol dallé. Elle-même ne leur jeta que de brefs coups d'oeil. Sans intérêt. Aussitôt les portes passées, elle se figea sur le seuil, un instant éblouie par un rayon de soleil qui perçait les nuages. Cette brève illumination ne dura que quelques secondes mais suffit à lui mettre du baume au coeur. Elle avait agi avec justesse cette fois, et se promettait de faire bien sagement toutes les prières demandés dès ce soir, dans le calme de la cabine de son Capitaine. Le coeur plus léger, elle reprit le chemin des quais.

_________________


D'abord la destruction, nous apportons le néant ! Nous ne sauvons rien, ne glorifions rien, nous anéantissons simplement, totalement !

Roxanne Morlame - Vladislava Baranov


Dernière édition par Roxanne Morlame le Mer 24 Aoû - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confessions d'un ange égaré [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Confessions d'un ange égaré [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» La longue histoire d'un Ange...
» Ange gardien
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: ASSECIA  :: Les beaux quartiers :: La cathédrale-