AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

Un nouveau matelot à bord [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Re: Un nouveau matelot à bord [PV] Mar 1 Fév - 1:49

Roxanne gloussa au petit cri de douleur du Capitaine et jeta un coup d'oeil éloquent au chaton. Elle traversa la pièce pour se placer devant les petits carreaux de la fenêtre et observa longuement les bateaux qui tanguaient doucement dans le port. Pensive, elle garda le silence un long moment puis laissa échapper un petit soupir et commença doucement. Ses mains touchaient la dague, la faisaient tourner doucement, appréciant le tranchant ou dessinant les motifs ouvragés.

- J'avais pensé vous raconter une histoire idiote, un vol quelconque ou un héritage... Mais j'ai envie de vous dire la vérité... Et ce que je vais vous dire, y'a personne d'autre que moi qui est au courant, alors si vous savez pas tenir votre langue, je le saurai...

Elle s'interrompit brièvement, puis reprit. Sa décision de lui faire confiance était prise depuis longtemps.

- J'ai grandi dans un genre d'orphelinat, mais c'était pas terrible et j'apprenais rien d'autre que les corvées des femmes. Alors quand je pouvais, je sortais me promener dans les landes. Mais quand j'ai commencé à être plus... féminine... J'ai commencé à avoir des ennuis... Cette dague, je l'ai prise au premier qui a essayé de se fourrer entre mes cuisses et je l'ai égorgé avec... Après ça, plus jamais personne a osé me toucher de trop près...

Bien entendu, ce n'était qu'une partie de l'histoire, mais le reste ne présentait finalement que peu d'intérêt pour un auditeur extérieur à sa vie. À moins que le gros porc ait été de sa famille ou de ses amis, elle n'avait pas de raison de s'étendre sur le sujet, ni sur les conséquences de ce jour et la rébellion permanente qui en avait découlé. Elle avait brusquement pris conscience que non seulement la vie était dure et injuste - ce qu'elle savait déjà par l'orphelinat - mais également que les femmes n'étaient ici bas considérées que comme les jouets des hommes. Ses seuls choix pour survivre se limitaient à faire la putain ou devenir voleuse. Et c'est cette dernière solution qu'elle avait privilégié, préférant mourir que d'écarter les cuisses devant tous ces marins avinés et rougeauds, quand bien même elle aurait pu en tirer de quoi vivre confortablement. Mais plus jamais elle ne se laisserait faire, elle déciderait elle-même de sa vie et de son destin, dut-elle en venir à se trancher la gorge pour échapper à un sort pire que la mort. C'était là tout ce que symbolisait cette dague pour elle, et la raison pour laquelle elle ne s'en séparait jamais.

_________________


D'abord la destruction, nous apportons le néant ! Nous ne sauvons rien, ne glorifions rien, nous anéantissons simplement, totalement !

Roxanne Morlame - Vladislava Baranov
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Un nouveau matelot à bord [PV] Mar 1 Fév - 23:10

Raven attendait, la main toujours sévissant les humeurs joueuses du mini fauve qui s'en donnait à cœur joie. Morlame resta un long moment le regard fixe tourné vers les fenêtres.

- J'avais pensé vous raconter une histoire idiote, un vol quelconque ou un héritage... Mais j'ai envie de vous dire la vérité... Et ce que je vais vous dire, y'a personne d'autre que moi qui est au courant, alors si vous savez pas tenir votre langue, je le saurai...

Au moins c'était clair. Elle lui faisait suffisamment confiance pour lui révéler un de ses secrets, à son tour maintenant de ne pas la trahir. Raven s'en voudrait d'avoir permis aux pirates de voir leur rangs grossir, et de toute façon, il n'avait jusqu'ici jamais révélé un seul secret pour la simple et bonne raison qu'on ne lui en avait que très rarement confié et qu'il oubliait très rapidement leurs contenu. Du moins en général.
Il posa le chaton par terre et le laissa vaquer à ses occupations, croisant les bras, il s'adossa à la cloison de chêne en attendant la suite. Sa nouvelle recrue elle jouait avec son arme, laissant courir ses doigts dessus d'un geste apparemment machinal.

- J'ai grandi dans un genre d'orphelinat, mais c'était pas terrible et j'apprenais rien d'autre que les corvées des femmes. Alors quand je pouvais, je sortais me promener dans les landes. Mais quand j'ai commencé à être plus... féminine... J'ai commencé à avoir des ennuis... Cette dague, je l'ai prise au premier qui a essayé de se fourrer entre mes cuisses et je l'ai égorgé avec... Après ça, plus jamais personne a osé me toucher de trop près...

Raven resta un petit moment silencieux, jaugeant sa matelote pour voir si elle se payait sa tête ou pas. Visiblement ce n'était pas le cas. Ainsi elle avait déjà tué, la vue du sang ne la surprendrait pas outre mesure, elle ne serait sans doute pas choquée par la sensation qu'on ressentait lorsque sa lame pénétrait dans un corps. Un bon point, il n'aurait pas à lui expliquer et l'habituer à cette sensation qui l'avait lui aussi surpris la première fois. Pour ce qui étais de sa "victime", Raven pensait plutôt bien fait pour le con et il espérait de toute son âme qu'elle n'aurait plus à faire à ce cas de figure, car sur son bateau, un meurtre ferait mauvais genre.
Sa dague prenait une valeur plus sentimentale que pécuniaire, elle symbolisait sûrement sa liberté et aussi le fait qu'elle se battrait pour elle. Se battre, elle allait le faire, peut être pas forcément pour sa liberté, mais plutôt pour survivre, car Raven engageait toujours son équipage dans les combats. Lui n'était jamais le dernier à se lancer dans la mêlée, et très rarement le premier à la quitter, ou alors sur un brancard, mais là n'était pas la question.

- Et bien, même si je n'en avais pas l'intention, je ne me risquerais pas à tenter d'abuser de toi maintenant que je connais ta redoutable alliée. Et j'espère que tu n'auras pas à la sortir contre un membre de mon équipage.

Il regarda son horloge un bref instant. L'heure du repas était passée et il avait un entraînement de prévu dans l'après midi. Il saisit ses armes et les ceignit. En terminant de boucler sa ceinture, il se tourna vers Morlame.

- J'ai un entraînement de prévu pour cet après midi. Je te propose de venir voir ce qui t'attends demain. Mais ne t'avise pas de me fausser compagnie, je saurais te retrouver et crois moi que ta petite dague ne te sera d'aucune utilité...

_________________
- Dulce et decorum est, pro patria mori... (Qu'il est bon et beau de mourir pour sa patrie)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Re: Un nouveau matelot à bord [PV] Mar 8 Fév - 23:04

- Et bien, même si je n'en avais pas l'intention, je ne me risquerais pas à tenter d'abuser de toi maintenant que je connais ta redoutable alliée. Et j'espère que tu n'auras pas à la sortir contre un membre de mon équipage.

Elle se retourna vers lui et s'adossa à la fenêtre en croisant les bras sur sa poitrine, un sourire vaguement moqueur jouant sur ses lèvres.

- Si tous les porcs qui hantent les bas quartiers ont pas réussi à me voler mon honneur, je doute qu'un de vos marins y arrive. Et si c'est le cas, il vivra pas assez longtemps pour s'en réjouir.

Elle haussa les épaules avec légèreté, comme pour signaler que ce genre de meurtre, de la légitime défense, ne lui ferait ni chaud ni froid. Se détachant de la fenêtre, elle s'accroupit sous on bureau pour tenter de récupérer le chaton. Seul le haut de sa tête apparu lorsqu'elle entendit le son de sa voix.

- J'ai un entraînement de prévu pour cet après midi. Je te propose de venir voir ce qui t'attends demain. Mais ne t'avise pas de me fausser compagnie, je saurais te retrouver et crois moi que ta petite dague ne te sera d'aucune utilité...

Un léger froncement de sourcil dessina un pli sur son front pâle mais elle se releva sans commenter, le chaton dans les bras. Sa dague avait repris sa place dans l'étui attaché à sa cuisse soigneusement caché sous sa robe. Elle se tint debout à quelques pas du capitaine, son regard le détaillant comme pour le jauger, sans le défier pourtant, bien qu'une lueur frondeuse se soit allumée dans ses yeux. Elle haussa finalement les épaules une seconde fois et s'approcha de lui, et donc de la porte, en câlinant le chaton bien serré contre sa poitrine.

- J'ai qu'une parole.

S'arrêtant juste devant lui, elle leva la tête pour le fixer droit dans les yeux, le visage impassible. Elle soulignait ainsi ses paroles et son serment de loyauté, mais l'invitait également à passer à la suite et à quitter la cabine pour rejoindre le lieu de l'entraînement, sans impatience ni curiosité particulière.

_________________


D'abord la destruction, nous apportons le néant ! Nous ne sauvons rien, ne glorifions rien, nous anéantissons simplement, totalement !

Roxanne Morlame - Vladislava Baranov
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Un nouveau matelot à bord [PV] Lun 14 Fév - 14:30

Aucun commentaire ne vint à la bouche de sa nouvelle recrue, mais ses yeux la trahirent un peu. Le félin toujours serré contre elle, elle se rapprocha de la porte.

- J'ai qu'une parole.

Le visage sérieux qu'elle se composa semblait appuyer ses dires. Raven souris. En soit cette attitude était quelques peu puérile, à l'opposé de l'effet qu'elle souhaitait se donner. Mais bon nombre des mousses prenaient le même air pour se donner une certaine contenance face aux matelots, certains jeunes matelots eux même pour avoir l'air plus mûrs. elle s'intègrerait sûrement, tant que personne ne perçait son secret.
Comme elle ne semblait pas vouloir lâcher le félin, il se demanda si elle comptait l'emmener avec elle à l'entraînement. Le pauvre chaton risquait de prendre peur et prendrait ses pattes à son cou.

-Je te conseilles de laisser ici ton nouveau compagnon à quatre pattes, tu le retrouveras ce soir. Si tu l'emmène, il risque fort de mettre les voiles.

avant qu'elle n'ai pris sa décision, il ouvrit la porte de sa cabine et, sa cape et son turban en main, sorti de son antre. Une fois dans le couloirs, il enfila sa cape et entendit avec satisfaction le "clac" de sa porte, ainsi que des bruits de pas derrière lui. Morlame devait le suivre de très près. Il surpris des regards intrigués des Royals Marines qu'ils croisaient, surtout posés sur la personne derrière lui. Morlame avait-elle remis sa cape ou au contraire allait-elle sans ? Mieux valait ne pas savoir.

Au sortir de la dunette, une bourasque de vent fit voler la cape du jeune capitaine, et ses cheveux également. Le problème des cheveux fut réglé à l'aide du turban qu'il posa sur sa tête. Les Marines en faction sur le pont avaient tous la cape et le turban propres à la tradition du navire depuis que Raven en était le capitaine, c'est à dire quelques mois à peine. Ceux qui n'étaient pas occupés jetèrent eux aussi un regard surpris sur les arrières de leur capitaine.

Une fois la passerelle passée, il prit la direction de la caserne où l'attendaient les hommes qui devaient s'entraîner cet près midi là.

_________________
- Dulce et decorum est, pro patria mori... (Qu'il est bon et beau de mourir pour sa patrie)


Dernière édition par Raven le Mar 24 Mai - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau matelot à bord [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau matelot à bord [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: ASSECIA  :: Les beaux quartiers :: Le grand port-