AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

_______________________________________________________________________________

Partagez|
0

L'arrivée du missionnaire [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple:
MessageSujet: L'arrivée du missionnaire [RP Solo] Jeu 25 Nov - 9:44

Le navire marchand rentrait avec lenteur dans l'immense port de la capitale. Bien que l'heure soit encore matinale, le vent apportait déjà l'écho du fourmillement incessant de la ville. Assecia apparaissait progressivement, laissant tomber son manteau de brume. C'était un matin bien gris et nulle couleur d'aurore ne perçait l'horizon. L'air était humide et frais.
Angelo ne débarqua qu'une heure plus tard. Le changement d'environnement l'assomma. Le sol ferme sous ses pieds rendait son maintient difficile. L'activité débordante, les cris, les gestes, la vitesse, lui tournaient la tête. Mais le plus effroyable fut sans doute l'odeur ! Il regretta très vite la pureté de l'air marin, malgré les tempêtes qu'ils essuyèrent, la promiscuité et les mauvais repas... sans parler des rats et la paillardise des marins. Cependant il dût reconnaître qu'ils s'étaient montrés respectueux avec lui, voire prévenant. Il ne se faisait pas d'illusion : c'est sa qualité de fils du patron qui les avaient rendu si aimable à son endroit.
L'odeur était insupportable, et il fut pris tout d'un coup d'un vertige par manque de stabilité, il rendit avec dégoût de la bile. Un marin lui aboya dessus, le sommant de ne pas traîner dans le passage.
*Quelle humour ! Comme si j'étais en état de faire un pas ou de me tenir debout.*
Angelo s'essuya la bouche du revers de la main. Un affreux mal de tête commençait à se manifester. Il se retint de jurer et s'assit sur son paquetage un instant. Il ferma les yeux et tourna son dizainier entre ses doigts : 10 prières. Il pensait encore trop. La bague tourna encore une fois : 10 prières. Les bruits autour de lui était toujours accablants. 10 prières encore, sa bague tourna une nouvelle fois.
Il rouvrit doucement les yeux, s'accoutumant de mieux qu'il pouvait à l'ambiance. Ça n'était qu'un mauvais moment à passer : il était enfin arrivé et il se devait de mettre ses affaires au clair.
* Tout d'abord, trouver une personne de mon père pour porter mes affaires jusqu'à l'auberge de la ville. Retirer l'argent et les lettres de change de mon père. Puis me rendre présentable pour faire connaître mon arrivée à l'évêque. Et enfin... je mangerais.*
Il était temps de se prendre en main. Un sourire finit par paraître sur son visage : il était libre.

Angelo s'était accoutumé plus vite qu'il ne pensait à l'odeur. Après un mois de navigation, que ne peut-on pas endurer ? Il héla un des matelots de son père avec qui il s'était bien entendu. Le brave Gucho fut surpris de voir le fils du marchand encore seul et sur les quais.

- J'arrive vous aider ! Il y a encore quelques ballots à transporter. Mais je pensais que vous seriez accueilli par les hommes de l'évêque !

- Il faut croire que non, Gucho ! Mais cela me laisse une plus grande liberté ! Je vous attends ici.


Il était étonné en effet de ne voir personne pour l'accueillir. Peut-être les lettres de son supérieur n'étaient-elles pas arrivées à destination. Il se rassit sur son bagage et regarda le monde autour de lui. Tout lui paraissait différent ici. Angelo n'était pourtant pas resté enfermé toute sa vie. Il était déjà parti en mer pour rejoindre des îles non loin du séminaire. Il avait accompagné son père également qui faisait bénir ses navires avant qu'ils ne partent en mer. Mais jamais il n'avait été autant assailli de cris, d'odeur, d'activité, de fumée... Il se demandait comment l'on pouvait se comprendre dans un tel mélange.

Une petite demie-heure plus tard, Gucho se présentait devant lui, plein d'assurance et la mine toujours aussi heureuse, comme si le changement d'environnement ne l'avait pas un instant affecté.
Angelo lui fit connaître ses projets et ils quittèrent les quais, au plus grand soulagement du jeune prêtre.
Revenir en haut Aller en bas

L'arrivée du missionnaire [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: ASSECIA  :: Le vieux port :: Les quais-