AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

_______________________________________________________________________________

Partagez|
0

Préparatifs du Maître Voilier [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Capitaine
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Préparatifs du Maître Voilier [PV] Ven 24 Déc - 10:05

Le désintéressement de Séria pour tout ce qui touche aux nuages fit soupirer le Maître Voilier. Et cette…enfant travaillait dans le domaine des voiles ? Si elle ne s’intéressait pas de suite à la météo, jamais elle ne sera autre chose que mousse sur ce bateau. Mais autant la laisser grandir seule, nulle besoin de lui donner des leçons de morale toute la journée. Elle était jeune après tout. Cependant, elle ne comptait rien laisser passer sur ses écarts de comportement. Une seule bêtise, et c’est dehors ! Un seul écart, et les gifles fuseront ! Elle ne voulait pas empêcher la petite Séria de s’amuser de temps en temps, car ce serait aller contre la nature. Mais elle refusait de voir cette gamine nuire au travail de l’équipage. En conclusion, elle se devait de la garder à l’œil.

Lorsque la gamine avait poussé un cri, Sigrid lui avait lancé un regard noir de haine. Quand cessera-t-elle d’être aussi bruyante ? En vérité, l’enfant avait toutes les raisons de s’inquiéter de son sort si elle se conduisait mal devant l’Impératrice, mais était-il nécessaire d’hurler à la mort ? Elle lui cassait les oreilles…C’est sur la plage que Sigrid se saisit du col de Séria et planta ses yeux bleus dans ceux de cette dernière.

-Ouvre tes petites oreilles, gamine. Si tu te tais, et tout ira bien. L’Impératrice n’est pas un monstre non plus. Je peux t’assurer que si tu restes à l’écart de tout ce qu’il va se passer dans son bureau, il ne t’arrivera rien. Est-ce bien compris ? Tout est bien rentré dans ton petit crâne ? Bien.

C’est en souriant qu’elle lâcha l’enfant, lui ébouriffant par la même occasion les cheveux. Elle se dirigea ensuite vers le repère de L’impératrice, estimant être suffisamment en retard. Elle n’attendait pas la petite qui courrait derrière…Trop lente. Cependant elle gardait un œil protecteur sur elle, veillant à ce qu’aucun pirate ne s’en prenne à elle lorsqu’elle passait à côté d’eux. Certains avaient le rhum à la main, d’autres des armes, et ils n’attendaient qu’une bonne occasion pour pouvoir les tester. Séria étant jeune, ils ne se gêneraient pas pour faire d’elle leur victime. Heureusement, Sigrid ne manquait pas de les rappeler à l’ordre, bien que ces types ne soient pas les hommes directement sous ses ordres. Mais comme ils savaient Sigrid en contact avec Kane, ils se méfiaient tout de même. Heureusement d’ailleurs.

Les pas de Sigrid et Séria foulèrent enfin le sol du couloir qui menait au bureau. Dès l’instant où Sigrid aperçut la porte qu’elle allait devoir ouvrir pour donner à Erika les informations recueillies, le Maître Voilier fit arrêter son mousse. Elles avaient à parler toutes les deux, et Erika attendra…notamment si elle ne se trouve pas dans ce maudit bureau.

-Ecoute-moi bien. Les pirates qui n’ont pas de sang sur les mains sont rares. Tu en fais sûrement partie. Mais ne t’attends pas à ne jamais devoir te défendre, à ne jamais devoir abattre un vieillard comme un enfant. Si je demande de tuer, tu tues. Si Erika te le demande, tu te dois de le faire, même si cela te déplait. Je ne souhaite pas te donner le nombre de personnes que j’ai tué depuis que je suis pirate. Elles sont trop nombreuses. J’ai arrêté de compter il y a bien longtemps.

C’est fermement que Sigrid frappa à la porte du bureau.

-Mademoiselle Erika !


Dernière édition par Sigrid Solta le Jeu 19 Jan - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Non
MessageSujet: Re: Préparatifs du Maître Voilier [PV] Ven 24 Déc - 12:08

Les talons de ses hautes bottes de cuir martelant le sol de pierre grise des couloirs du repaire, Erika quitta l'animalerie sans trop se presser. Sa visite en ce lieu qu'elle affectionnait particulièrement s'était très bien déroulée, et elle devait désormais retourner à son bureau pour y rencontrer son maître voilier, Sigrid Solta, qui devait lui donner des renseignements particulièrement utiles pour l'expédition en mer qu'ils comptaient faire prochainement. En effet, sans les indications variées qu'allait lui donner Sigrid sur la météo, la force du vent et les autres détails qu'il ne fallait surtout pas négliger lorsqu'on prenait la mer, leur expédition serait bien trop hasardeuse et leur sort serait entièrement entre les mains de l'océan. Or, Erika n'aimait pas mettre sa vie entre les mains de quelqu'un d'autre qu'elle-même. C'était bien simple : L'Impératrice n'avait entière confiance en personne, et conservait une part de méfiance à tout instant. Même les membres de son équipage étaient surveillés d'une manière assez discrète par des hommes de mains envoyés par la jeune femme. Seul Kane faisait exception à la règle, car Erika estimait qu'il ne la trahirait pas, du moins pas pour le moment. Son histoire, et la prise de pouvoir qu'elle était parvenue à effectuer, lui avait appris au moins une chose : Le milieu de la piraterie est cruel, et ne laisse de chance à personne. Chacun attend le moment idéal pour planter un poignard dans le dos à l'autre et s'emparer de ses richesses ou de son pouvoir. C'est ainsi que la jeune femme avait pris l'habitude de toujours surveiller ses arrières. Si elle avait été capable de tuer son propre père, beaucoup seraient capables de lui ôter la vie à leur tour.

Parcourant d'un pas rapide les couloirs, Erika finit par arriver dans celui menant à son bureau, et elle passa devant les gardes qui surveillaient l'accès au couloir en portant discrètement la main à sa taille, où se trouvait son sabre favori. Ce geste n'était pas destiné à parer une éventuelle attaque, mais plutôt à inciter les gardes à rester vigilants. En effet, il n'était pas rare de voir Erika ou Kane dégainer leur arme et assassiner un soldat sans aucune raison apparente. En réalité, il y en avait souvent une, du moins quand c'était l'Impératrice qui prenait la peine de commettre elle-même le meurtre. Erreur grave, trahison... La moindre faute était sévèrement châtiée. En l'occurrence, la jeune femme n'avait aucune envie de tuer l'un des gardes. Le repaire commençait déjà à en manquer, sans aucun doute par la faute de Kane qui s'amusait à les tuer au gré de ses envies. Lorsque les pensées d'Erika s'attardèrent sur son bras droit, l'Impératrice esquissa un léger sourire. Il était absolument intenable, mais c'était l'une des choses qui lui avait plu chez lui. En effet, même s'il agissait souvent comme il l'entendait, il respectait les ordres de la jeune femme, et surtout n'avait aucun scrupule à tuer. Cet homme laissait planer sur le repaire la terreur qu'il inspirait à ses habitants, et cela incitait la plupart d'entre eux à se tenir bien... Bien, façon pirate, bien évidemment.

Lorsqu'Erika tourna une dernière fois dans le couloir pour déboucher non loin de la porte de son bureau, elle aperçut une présence devant celui-ci. C'est en s'avançant un peu que la jeune femme remarqua que celle qu'elle attendait, à savoir Sigrid Solta, était accompagnée d'une gamine qui devait être âgée d'une quinzaine d'années tout au plus. C'est sans perdre l'expression neutre et sans émotions qui la caractérisait qu'Erika détailla lentement des pieds à la tête la gamine, avant de se souvenir qu'elle l'avait déjà vue quelque part. Mais oui, la petite Séria, mousse assignée aux voiles sous le commandement du maître voilier! L'impératrice se souvenait finalement parfaitement bien de cette gamine, qui adorait faire accuser les autres à sa place. Bien évidemment, Erika n'avait pas été dupe, du moins pas à chaque fois, mais elle avait préféré laisser Sigrid et Kane se charger de cette enfant. Elle avait d'autres choses à faire que de s'occuper d'une adolescente opportuniste sur son navire, d'autres étaient la pour le faire à sa place.

C'est après avoir adressé un bref signe de tête pour saluer Sigrid qu'Erika s'adressa à elle, sans porter plus d'attention à la petite mousse qui l'accompagnait.

- Bien, Sigrid, vous êtes en avance. Je dois avouer que cela me convient beaucoup mieux que ce que vous m'avez montré ce matin même.

D'un geste vif, l'Impératrice ouvrit la porte de son bureau et y pénétra, laissant ses deux invitées y entrer à sa suite. Ce n'est qu'après s'être installée derrière l'immense bureau de bois sombre qu'Erika posa ses yeux bleus sur son maître voilier, puis sur la jeune Séria qui l'accompagnait. La présence de mousses dans son bureau était plutôt rare, et la jeune femme se demandait quelque peu pourquoi Sigrid l'avait amenée ici. La plupart du temps, quand des pirates menaient des mousses dans son bureau, c'était parce qu'ils avaient commis une faute grave, et ils n'en ressortaient pas toujours vivants. Séria avait-elle fauté à ce point? L'impératrice en doutait. De ce qu'elle avait pu voir de cette jeune fille, Erika n'avait pu conclure qu'une chose : La gamine profitait des autres et aimait se décharger de toute faute, mais elle était intelligente. Assez pour ne pas provoquer Sigrid jusqu'à ce qu'elle n'ait d'autres choix que de la conduire dans ce bureau.

- Alors, Sigrid, qu'avez vous de nouveau à me dire sur la préparation de notre expédition?

_________________

• Erika Van Lowen • Elissa Alkahin • Vanina Delhis •
En garde, Invité ! ... Mon Royaume contre du Rhum !
"Le métier de pirate était pour eux ce qu'il avait été pour les premiers héros : la carrière de la gloire et de la fortune."
"Les pirates étaient, en quelque sorte, les rockstars de leur temps." Johnny Depp.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Re: Préparatifs du Maître Voilier [PV] Dim 26 Déc - 15:59

-En avance, certes, mais également avec de bonnes nouvelles. Sauf si bien sûr mes abru…mes compagnons ne se montrent pas dans les heures qui viennent.

Sigrid entra à la suite de son capitaine dans le vaste bureau. Comme à chaque fois qu’elle pénétrait en ces lieux, son regard fit un va-et-vient entre la porte et le grand bureau de bois. Les yeux se posaient sur le sol terne, les tableaux et les trésors trouvés en mer quelques jours plus tôt. On trouvait de tout dans cet endroit. Des bijoux, des papiers, des plans, des cartes, des outils et des armes. Rares étaient ceux qui pouvaient ainsi voir cette véritable mine d’or, quoi qu’elle soit moins porteuse de richesses que la cave qui renferme les coffres d’or. Sigrid sourit devant le nombre incalculable de papiers qui recouvraient le bureau. Comment faisait-elle donc pour travailler ? Non seulement elle devait être surchargé de travail, mais qui plus est la place pour écrire se trouve être minime si l’on regarde de plus près. Mais elle n’avait guère le temps de s’attarder à admirer les richesses de l’Impératrice, elle avait des informations de la plus haute importance à lui fournir, et elles étaient plus ou moins pressantes si l’on sait se méfier de la météo.

D’un pas respectueux Sigrid s’avança devant le bureau de Damoiselle Erika. Elle se pencha doucement en signe de respect, puis plongea ses yeux océans dans le regard sombre de son interlocutrice. Elle n’attendait qu’une chose : la permission de pouvoir parler afin de lui donner les précieuses informations qu’elle avait recueillies ces dernières heures. Elle souhaitait pouvoir donner les premiers ordres après cela, envoyer quelques hommes remettre les voiles en place sous son commandement. Enfin, la veille du départ, pouvoir enfin dormir d’un sommeil réparateur, en espérant que les douleurs qui l’empêchent habituellement de dormir la nuit ne se manifestent pas de nouveau. Elle n’avait plus qu’à prier à vrai dire…Espérer.

Mais l’espoir ? Qu’est-ce que l’espoir chez les pirates, si ce n’est une faiblesse ?

- Alors, Sigrid, qu'avez vous de nouveau à me dire sur la préparation de notre expédition?
- Les voiles sont à réparer dans l’urgence Damoiselle Erika. Il se trouve que le temps des prochains jours semble propice à un départ en mer. Les cirrus qui couvrent le ciel sont annonciateurs de nuages et de vent, et aucune tempête ne viendra retarder notre voyage. C’est le temps parfait. Si nous ne prenons pas la mer dans les deux jours à venir, il est fort possible que nous loupions cette occasion. Mais l’équipage va devoir se surpasser pour préparer le bateau à temps. Nous avons donc deux choix : soit nous prenons la mer demain ou après-demain à l’aube, soit nous attendons quelques jours, au risque de voir le Gouvernement s’emparer des terres que nous convoitons. Je ne vous cache pas qu’une bataille m’enchanterait, mais le sang de nos hommes a suffisamment coulé il me semble…et il serait gâché si nous venions à apprendre que l’île que nous cherchons n’est qu’un bout de désert infertile.


Dernière édition par Sigrid Solta le Jeu 19 Jan - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Non
MessageSujet: Re: Préparatifs du Maître Voilier [PV] Ven 7 Jan - 17:38

Lorsque que son maître voilier pénétra dans son bureau, accompagnée de la mousse Séria, Erika la détailla une nouvelle fois des pieds à la tête. Cela faisait plusieurs fois qu'elle croisait Sigrid dans la semaine, et elle avait toujours la même impression : Celle de voir une femme pirate fatiguée, les cernes sous ses yeux le montrant clairement. Cela ne plaisait pas du tout à l'Impératrice. Certes, elle avait confiance en Sigrid, qui était une femme droite et inflexible en toutes circonstances, mais elle ne voulait pas avoir de matelots affaiblis à bord de son navire. D'autre part, elle savait pertinemment que la vie de la jeune femme n'était pas des plus roses. Elle l'avait sauvée il y a des années de cela des mains de son père, et avait entendu parler de son mari disparu. Cependant, cela ne l'intéressait pas. L'impératrice estimait qu'elle n'était pas la pour diriger une bande de mauviettes. Si son maître voilier avait des problèmes, qu'elle les garde pour elle. Erika espérait que la jeune femme reprendrait vite du poil de la bête, car l'expédition était certainement proche.

-En avance, certes, mais également avec de bonnes nouvelles. Sauf si bien sûr mes abru…mes compagnons ne se montrent pas dans les heures qui viennent.

Aux paroles de Sigrid, Erika retint un sourire en coin. Le terme "abruti" convenait assez bien à la plupart des pirates qui peuplaient l'île d'Ybella. Fort heureusement, on ne leur demandait pas de se montrer malins. Tant qu'ils combattaient férocement et lui ramenaient des richesses, l'Impératrice se fichait complètement de la manière dont ils exécutaient ses ordres. Ils pouvaient torturer, violer, tuer, tant qu'elle avait ce qu'elle voulait, ça lui était complètement égal.

- Il est vrai que les hommes avec qui vous avez à travailler ne sont pas tous des plus intelligents, répondit Erika avec une pointe d'ironie. Mais tant qu'ils font leur travail et se montrent sans pitié, vous aurez malheureusement à les supporter sur le navire.

Repoussant d'un geste vif de la main les papiers et diverses cartes qui jonchaient la surface de son bureau, l'Impératrice fixa intensément son maître voilier, attendant avec un léger soupçon d'impatience les quelques informations qu'elle devait lui livrer à propos de leur prochain départ sur l'île inconnue. Erika n'était pas de celles qu'on faisait attendre. Elle avait à vrai dire un caractère peu agréable, dont certains traits lui venaient sans aucun doute de son père. Son intransigeance et sa sévérité, plus précisément. Cependant, l'Impératrice ne l'aurait jamais admis. En effet, la jeune femme reniait toute ressemblance avec son père, avec cet homme ignoble qu'elle avait tant détesté. Beaucoup disaient qu'elle avait eu du cran pour l'assassiner... Erika disait simplement que c'était nécessaire et qu'il l'avait mérité. Seuls ceux qui souhaitaient mourir se permettaient d'évoquer le nom de Gregor Van Lowen devant elle... Les autres évitaient le sujet, du moins en général.

Quoi qu'il en soit, Erika n'eut pas à attendre bien longtemps les informations que lui devait Sigrid, puisqu'elle ne tarda pas à les lui donner. Ce qui était agréable avec le maître voilier, c'est qu'elle faisait bien son travail, et ne passait pas par quatre chemin, contrairement à Kane qui aimait lui raconter ses dernières séances de torture avant de lui parler.

- Les voiles sont à réparer dans l’urgence Damoiselle Erika. Il se trouve que le temps des prochains jours semble propice à un départ en mer. Les cirrus qui couvrent le ciel sont annonciateurs de nuages et de vent, et aucune tempête ne viendra retarder notre voyage. C’est le temps parfait. Si nous ne prenons pas la mer dans les deux jours à venir, il est fort possible que nous loupions cette occasion. Mais l’équipage va devoir se surpasser pour préparer le bateau à temps. Nous avons donc deux choix : soit nous prenons la mer demain ou après-demain à l’aube, soit nous attendons quelques jours, au risque de voir le Gouvernement s’emparer des terres que nous convoitons. Je ne vous cache pas qu’une bataille m’enchanterait, mais le sang de nos hommes a suffisamment coulé il me semble…et il serait gâché si nous venions à apprendre que l’île que nous cherchons n’est qu’un bout de désert infertile.

C'est sans l'interrompre qu'Erika écouta le long discours de la femme pirate. Elle analysa une par une chacune de ses paroles et chacun de ses mots. Ils lui seraient précieux pour qu'elle puisse décider de la suite des opérations. En effet, l'essentiel des préparatifs de l'expédition concernait les voiles. Grâce à l'avis de Sigrid, les pirates pourraient partir en toute sécurité, et sous un ciel clément. Des vents forts leur permettraient d'arriver bien plus rapidement sur l'île, et donc de devancer d'éventuels navires de la marine gouvernementale. Cette fois-ci, l'Impératrice souhait éviter l'affrontement. En temps normal, elle n'aurait pas détesté de croiser un ou deux ennemis afin de leur voler leur navire et leurs richesses, mais ce n'était pas son objectif actuel. A ce moment précis, la jeune femme souhaitait obtenir l'île qu'elle avait repérée, et ce à tout prix. Si elle devait lancer ses hommes face à la marine pour avoir ce qu'elle voulait, alors elle le ferait, mais son esprit stratégique la poussait à ne pas vouloir tenter d'attaque lors de l'expédition.

Lorsque Sigrid évoqua le problème du temps, Erika fronça les sourcils, réfléchissant à toute vitesse. En d'autres circonstances, elle aurait probablement attendu que le bateau soit tout à fait prêt avant de se lancer en mer, mais elle n'avait ce coup-ci guère le choix. Pour une fois que la météo et l'océan se montraient clément... Il leur fallait prendre la mer au plus vite.

- Nous partirons donc le plus tôt possible, trancha l'Impératrice en plongeant ses yeux bleus dans ceux de son interlocutrice. Ces terres sont à moi, et il n'en sera pas autrement. Dîtes à l'équipage de se préparer, et faites réparer les voiles à vos hommes au plus vite. Je veux que cela soit fait d'ici deux jours au plus tard. Nous prendrons la mer dès que tout cela sera prêt.

_________________

• Erika Van Lowen • Elissa Alkahin • Vanina Delhis •
En garde, Invité ! ... Mon Royaume contre du Rhum !
"Le métier de pirate était pour eux ce qu'il avait été pour les premiers héros : la carrière de la gloire et de la fortune."
"Les pirates étaient, en quelque sorte, les rockstars de leur temps." Johnny Depp.


Dernière édition par Erika le Sam 8 Jan - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple: Non
MessageSujet: Re: Préparatifs du Maître Voilier [PV] Ven 7 Jan - 23:38

Depuis qu’elle s’était engagée aux côtés d’Erika, Sigrid savait quand elle pouvait se permettre de prendre la parole. En devenant pirate, elle avait appris qu’une phrase n’en entrainait pas forcément une autre, et que le silence pouvait avoir bien des significations. Elle n’avait guère de réponses à apporter aux dires de son capitaine, tout simplement parce que cette dernière n’en attendait pas. Il fallait exécuter les ordres, point. Sigrid aimait beaucoup cette manière de procéder, elle qui avait une préférence pour l’isolation et le silence. Elle obéissait quand on le lui demandait, elle tuait quand on le lui demandait. Ce n’était pas plus compliqué que cela, et ça ne requérait pas de grandes compétences dans le domaine de la piraterie. D’ailleurs, il ne lui avait pas fallu des heures d’entrainement pour devenir Maître Voilier. Pour vous dire la vérité, ce n’était pas le but premier de Sigrid, lorsqu’elle avait intégré l’équipage de l’Impériale. Sans en parler à son époux, elle avait prétexté une passion pour les vastes océans, des compétences assez poussées dans le domaine de la navigation. Pourtant, en demandant au père d’Erika son intégration dans l’équipage, elle n’avait eu pour seul but celui de rester aux côtés de Darick, quoi qu’il arrive. Cette demande avait été refusée, et elle lava donc les bateaux pendant de longues années, négligeant ainsi une santé qui lui était pourtant précieuse. Rencontrer Erika avait donc été un véritable miracle. Premièrement parce qu’elle lui avait sauvé la vie, deuxièmement parce qu’elle pouvait vraiment se montrer utile à l’équipage. Elle commandait, et ne connaissait plus la misère. Cependant, le passé l’avait rattrapé.

Voilà maintenant de longues années que Sigrid souffrait de terribles douleurs dans le bas du ventre. Depuis la mort de son enfant, elle ne savait plus comment retrouver le sommeil, et hurlait si fort dans son sommeil qu’elle réveillait une partie de l’équipage au moins une fois par semaine. A chaque fois que les douleurs se réveillent, elle a l’impression que le père d’Erika lui plante à nouveau son épée dans le ventre, tuant ainsi l’enfant, et la joie d’une future mère. Le simple fait d’y repenser la faisait terriblement souffrir, ainsi, elle se forçait à affronter la réalité, le vrai monde qui s’offre à elle. Cependant, elle ne peut lutter contre son destin : quoi qu’elle fasse, les douleurs sont là, et se font de plus en plus fortes. Au fil du temps, elle a finit par se poser des questions, se demandant si finalement elle n’était pas tout à fait sortie d’affaire. Elle ne comprenait pas pourquoi elle souffrait ainsi. Elle ne savait déterminer si ces douleurs étaient physiques, ou tout simplement dû au choc de ce sombre jour. Peut-être qu’en réalité, elle n’avait rien. Peut-être que son corps et son esprit lui jouaient des tours, lui faisant croire qu’elle souffrait terriblement chaque nuit. Cette simple possibilité la mit hors d’elle. Elle n’était pas folle quand même ! Par réflexe elle frotta ses yeux fatigués. Erika parlait enfin du départ.

- Nous partirons donc le plus tôt possible, trancha l'Impératrice en plongeant ses yeux bleus dans ceux de son interlocutrice. Ces terres sont à moi, et il n'en sera pas autrement. Dîtes à l'équipage de se préparer, et faites réparer les voiles à vos hommes au plus vite. Je veux que cela soit fait d'ici deux jours au plus tard. Nous prendrons la mer dès que tout cela sera prêt.
-A vos ordres ! Si mes hommes travaillent bien, nous seront prêts ce soir, déclara Sigrid avec amusement. Les voiles sont certes abimées, mais il ne nous faudra pas plus d’une après midi pour régler ce petit problème. Il suffit de leur promettre un peu de rhum et quelques femmes pour les voir accomplir des miracles. Et cessez de vous inquiéter... vous êtes l’Impératrice des mers, et ce qui appartient à la mer, vous appartient également.

Sur ces derniers mots, Sigrid quitta le bureau de l’Impératrice, obligeant la gamine à la suivre. Elle avait juste avant déposé un petit papier sur le bureau d’Erika, mais n’avait pas indiqué à cette dernière de quoi il s’agissait. En vérité, sur ce papier, était écrit les noms de potentiels nouveaux pirates qu’elle avait rencontrés quelques mois plus tôt dans les terres. Le recrutement était nécessaire en ce temps de crise. L’Impériale manquait terriblement de mousses volontaires. De plus, il faudrait sûrement un remplacant dans les prochaines années...elle était épuisée, et se demandait si elle était capable de tenir le coup pendant les années à venir.


Dernière édition par Sigrid Solta le Jeu 19 Jan - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Non
MessageSujet: Préparatif du Maître Voilier [PV] Sam 8 Jan - 18:08

Sentant l'attention de Sigrid au sommet lorsqu'elle évoqua leur prochain départ en mer, Erika retint un sourire en coin. Bien entendu, le maître voilier était tout aussi pressé que le reste de l'équipage de retourner en mer. Leur dernière expédition remontant à quelques semaines, cela n'avait rien d'étonnant. Les pirates étaient faits pour être en mer, pas pour rester à terre. C'était vrai pour Erika aussi, qui avait hâte de remonter dans son immense galion. Malheureusement, l'Impératrice ne pouvait pas prendre la mer à chaque fois avec son équipage. Elle devait parfois remettre le commandement de celui-ci à Kane. En effet, étant le chef de tous les pirates, la jeune femme avait des responsabilités... Et elle ne pouvait pas prendre la mer à chaque fois, pour une simple question de sécurité. Si le gouvernement prenait son bateau, et découvrait que l'impératrice des pirates se trouvait à bord... S'en était fait de sa vie, et de l'organisation actuelle des pirates. C'est pour cette raison qu'Erika restait prudente lors des sorties en mer. Lorsqu'elles s'annonçaient trop dangereuses, elle restait à terre. Cela l'agaçait au plus haut point, car elle était une jeune femme téméraire et courageuse, qui n'avait pas peur de risquer sa vie pour son peuple, mais c'était parfois la décision la plus raisonnable à prendre. Pour l'expédition qui allait suivre, Erika ne pourrait pas s'empêcher d'embarquer. Elle était avant tout une fille de l'océan... La terre ferme ne l'intéressait pas, seule la mer l'envoûtait.

Ainsi, la jeune femme comprenait l'envie de ses camarades de reprendre la mer. Ils attendaient tous avec impatience le moment où le navire s'élancerait sur les vagues agitées de celle-ci, et rêvaient de la découverte de l'île inconnue qu'ils prisaient. Tous étaient avides de richesses et de découvertes, de combats et de gloire... Voila ce que désiraient tous les pirates en s'engageant dans ce métier dangereux : La gloire et la fortune. L'Impératrice était la pour les guider dans cette quête.

-A vos ordres ! Si mes hommes travaillent bien, nous seront prêts ce soir, déclara Sigrid avec amusement. Les voiles sont certes abimées, mais il ne nous faudra pas plus d’une après midi pour régler ce petit problème. Il suffit de leur promettre un peu de rhum et quelques femmes pour les voir accomplir des miracles. Et cessez de vous inquiéter... vous êtes l’Impératrice des mers, et ce qui appartient à la mer, vous appartient également.

Satisfaite, Erika hocha la tête en direction de son maître voilier. A ses dires, ils pourraient commencer à naviguer dès le lendemain. C'était une bonne nouvelle, une très bonne nouvelle... L'Impératrice espérait que tous ses hommes seraient prêts à embarquer à la première lueur de l'aube. En effet, les retardataires ne seraient pas attendus. Ceux-qui voulaient être de la partie n'auraient qu'à être l'heure. La jeune femme avait la réputation d'être intransigeante sur la plupart des choses, et en particulier sur les horaires de départs en mer. Elle n'avait jamais la patience d'attendre tout le monde... Aussi certains pirates, généralement dépourvus de ponctualité, étaient contraints de rester à quai.

La remarque de Sigrid la fit sourire. Erika ne s'inquiétait jamais, du moins à propos de ses hommes... Les pirates étaient si faciles à gouverner. Tant qu'on leur donnait de l'alcool, des femmes, et de l'argent, ils faisaient leur travail. En revanche, quand ils se révoltaient, il fallait se montrer ferme afin d'éviter une catastrophe. Les pirates étaient généralement impulsifs et bagarreurs... Et il était fréquent de prendre des coups quand on en fréquentait. Ayant grandi avec l'un des pirates les plus violents de son époque, c'est à dire son père qui était l'ancien seigneur pirate, Erika avait l'habitude des coups. Elle avait toujours vécu avec, et ne les craignait plus. De plus, son statut d'Impératrice poussait ses hommes à la respecter. Il avait été dur de gagner la confiance des sanguinaires pirates d'Ybella, mais fort heureusement, Erika y était parvenu sans trop de difficulté, en partie grâce à la terreur qu'exerçait autrefois son père sur son peuple.

- En effet. Nous partirons demain à l'aube, dans ce cas. Dîtes à tous les membres de l'équipage, et aux volontaires de se présenter demain sur les quais dès que le premier rayon de soleil pointera le bout de son nez. Je n'attendrai aucun retardataire.

D'un simple geste de la tête, Erika indiqua à Sigrid qu'elle pouvait quitter la pièce. Ces quelques informations données, les deux jeunes femmes n'avaient plus grand chose à se dire. C'est ainsi que la piraterie fonctionnait, avec Erika : Les ordres données, ils étaient exécutés, et cela s'arrêtait la. La jeune femme n'avait pas plus de contact que cela avec ses hommes, sauf quand elle en croisait dans les tavernes d'Ybella.

Avant de quitter la pièce, Sigrid posa sur le bureau un petit papier, qu'Erika saisit avant de le lire avec attention. Sur celui-ci étaient inscrits une vingtaine de noms, ceux des pirates qui souhaitaient rejoindre l'équipage. L'impératrice en connaissait quelques uns, mais d'autres lui étaient inconnus, ou alors seuls leurs noms lui étaient familiers. Enfin, peu importe. Elle verrait certainement les candidats le lendemain matin. L'idée que son maître voilier puisse également se trouver un remplaçant n'effleura l'esprit d'Erika que quelques secondes. Le jour où Sigrid déciderait de ne plus prendre la mer, elle n'aurait qu'à le lui dire. Certes, l'Impératrice ne le prendrait pas forcément bien, mais elle lui chercherait un remplaçant à ce moment la. Pas avant.

Après le départ de Sigrid, Erika regarda l'heure, puis se repencha vers son travail. Elle avait encore beaucoup de choses à faire avant de prendre la mer... Autant s'y mettre tout de suite.

_________________

• Erika Van Lowen • Elissa Alkahin • Vanina Delhis •
En garde, Invité ! ... Mon Royaume contre du Rhum !
"Le métier de pirate était pour eux ce qu'il avait été pour les premiers héros : la carrière de la gloire et de la fortune."
"Les pirates étaient, en quelque sorte, les rockstars de leur temps." Johnny Depp.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparatifs du Maître Voilier [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Préparatifs du Maître Voilier [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» [Libre] Derniers préparatifs
» Demande d'un bateau, où dois-je aller ? [ok]
» Entre préparatifs et traditions / Viktor
» [réservée]Le secret du Black bird...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: L'ÎLE YBELLA :: Le repaire de l'impératrice :: Le bureau de l'impératrice-