AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

Grandir, c'est trouver le bon équilibre entre responsabilité et envie [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Non
MessageSujet: Grandir, c'est trouver le bon équilibre entre responsabilité et envie [PV] Dim 10 Fév - 21:33

Tous étaient partis, sans lui adresser le moindre encouragement. La grande Salle du Conseil vide, le jeune Prince prit le chemin de la maison. Désormais, quoi qu’il dise, rien ne serait plus comme avant.

Il courut à en perdre haleine, jusqu’à ce que chaque mouvement lui arrache une grimace de douleur. Ses jambes, meurtries, réclamaient une pause. Il avait l’esprit engourdi, il était devenu un être à l’âme sanguinolente. La pluie glaciale ruisselait sur sa tête et s’infiltrait dans son cou, avant de descendre, telle une cascade, le long de son dos nu. Malgré la fatigue, et bien qu’à bout de force, il ne se sentait pas capable d’arrêter sa course infernale. Il la souhaitait éternelle.

Il ne dîna pas ce soir là. Il n’avoua pas non plus à sa jeune sœur qu’il allait devoir partir tôt au lendemain, pour ne peut-être jamais revenir.

Au cours de la nuit, le jeune Prince s’éveilla le souffle court et la peau brûlante. Accablée par la peine et la culpabilité, il se laissa glisser contre le bois de sa porte. A cet instant, il souffrait comme si l’on venait de lui transpercer le corps de part en part. Il souffrait à en hurler, même si aucun son ne semblait vouloir sortir de sa bouche. Il souffrait même à en mourir, mais à cette terrible épreuve s’ajoutait une sourde angoisse, qui lui serrait la gorge tel un étau. Il luttait courageusement contre cette atroce brûlure qui s’était subitement emparée de son être, mais semblait impuissant. Trop jeune pour défaillir, il regarda autour de lui, en quête d’une aide, d’un soutien. Mais il était seul cette nuit, avec ses plumes et ses sculptures, qui ne pouvaient rien pour lui.

Il n’eut aucune difficulté à sortir du lit lorsque le premier chant se fit entendre. C’était un jour nouveau pour lui. Ses parents sommeillaient encore, car il ne les avait pas entendus le temps de la préparation de son repas. Une fois le ventre plein, il rejoignit sa monture, la sella, y attacha ses affaires et ses provisions.

Ensun ne comptait pas partir tout de suite. Afin de s’assurer un voyage confortable, il préférait le débuter au petit jour, lorsque les rayons du soleil transperceront le feuillage épais de la forêt. Il pensait pouvoir tout quitter sans ressentir la moindre peine. Et pourtant il pleura sa famille. Il l’aimait. Il l’aimait au point de geindre comme un enfant, tandis que le village se réveillait au rythme de la course du soleil. Comment croiser à nouveau le regard de son père, après ce qu’il venait de se passer ? Comment réapparaître devant lui, sans être considéré comme un fils indigne de lui, et plus encore, un Naakti peu fier de sa naissance ?

Un vieux souvenir parvint finalement à lui arracher un splendide sourire : alors qu'il venait de se faire mordre par un petit animal, le grand roi avait souri et l'avait pris dans ses bras, lui demandant d'être fort. Juste fort.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Oui
MessageSujet: Re: Grandir, c'est trouver le bon équilibre entre responsabilité et envie [PV] Sam 9 Mar - 17:54

Sheelah avait su tout de suite en rentrant chez eux que quelque chose c'était produit entre son mari et son fils. Fakar avait été distant toute la soirée, Ensun n'avait pas diné avec eux. Devant leur fille, elle avait été forte, n'avait rien dit. Mieux valait attendre qu'on lui dise ce qui se passait, dans le calme, en protégeant Elissa, en la gardant loin du moindre conflit.

Pour la nuit, elle s'était couché près du roi en silence. Lui aussi était resté silencieux, malgré ses espérances. Elle avait pu sentir sa peine. Il souffrait. Elle aurait voulu qu'il se confie, qu'il lui fasse confiance pour qu'elle puisse essayer d'arranger les choses, lui dire que tout allait bien, que cela s'arrangerait. Mais rien ne vint. Aussi, elle se blottit contre lui, caressa sa puissante musculature et s'en contenta, meurtrie. Ses bras solides l'avaient rassurée, elle s'y sentait protégée. Cependant, au fond d'elle même elle avait crié. Une larme s'était même échappée. Son instinct lui avait alors dis que quelque chose de terrible était sur le point de se produire. Elle était resté là, inutile et impuissante, dans ce lit, contre son mari. Elle n'avait pas dormi et elle su qu'il ne dormait pas bien non plus. Il respirait de façon trop irrégulière, soupirait de temps en temps. Il lui baisait même parfois le front.

Au petit jour, elle eut beaucoup de mal à sortir du lit. Ou plutôt, à sortir de ses bras. Elle y était finalement parvenue. Elle n'avait trouvé personne dans la maison, aussi, elle sortit. C'est là qu'elle le vit, son fils, en train de préparer son cheval. Il était prêt à partir, et vu les préparations qu'il avait fait il ne rentrerait pas avant un long moment.

- Ensun ? Réussit-elle à prononcer.

Mais ce nom lui avait écorché la gorge. Elle retint encore ses larmes, elle sentait qu'elle n'y parviendrait pas encore longtemps.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Non
MessageSujet: Re: Grandir, c'est trouver le bon équilibre entre responsabilité et envie [PV] Dim 10 Mar - 11:16

Profondément ému et attristé par la présence de sa mère, le jeune Prince délaissa sa monture et la prit dans ses bras, tremblant. Il avait toujours été en très bons rapports avec elle, d’abord parce que cela lui paraissait naturel, ensuite parce qu’elle avait été son tout premier pilier dans les moments de doute. Des femmes du village, aucune ne possédait la moitié de sa douceur, de sa sagesse et de sa patience. Protectrice et juste en toutes circonstances, elle n’avait jamais défailli devant le danger et le malheur, couvant son unique fils tel un petit oisillon. A ses côtés, Ensun avait appris à rester gentil et généreux, mais trop souvent oublié de devenir un homme fort, fier et droit, capable de défendre sa petite famille et d’en prendre la tête, si un malheur venait à leur arracher Fakhar Alkahin, Roi Naakti, mais aussi Chef des Alkahin.

A côté de cette femme, son père était un bien grand homme. Ensun l’aimait tout autant que Sheelah, mais c’était un amour différent, plus distant, sauvage et instable. Aujourd’hui, comme s’y attendait le jeune Prince, il n’était pas là pour lui souhaiter un bon voyage, alors qu’il pourrait ne jamais en revenir.

Par ce geste, et plus que jamais, Fakhar Alkahin venait de lui broyer le cœur. Ensun retint tout mouvement de colère qui pourrait agrandir la peine de sa mère, déjà trop grande à supporter pour une si petite personne. Mais son père était un roi trop impassable, jamais souriant, qui exerçait une autorité qui ne souffrait pas de la moindre contestation. C’est pour cette raison, qu’il l’avait pris si souvent pour un être impitoyable, mais le portrait méritait d’être nuancé : il avait toujours respecté ceux sur qui il exerçait son pouvoir, aussi effrayantes puissent être certaines de ses décisions. Accepter son sort était peut-être ce que qu’avait de mieux à faire le jeune Prince, car personne ne prendrait le temps d’aller prendre sa défense, pour la simple et bonne raison qu’aucun habitant du village n’était au courant du différent qui opposait père et fils. Quant à Sheelah…

- Je suis tellement désolé. Les évènements n’auraient jamais dû prendre une telle tournure.

Il aurait voulu lui demander de défendre sa cause auprès du Roi. Il aurait voulu pleurer toutes les larmes de son corps. Mais il devait être fort, pour elle, pour Elissa. Pleurer n’allait qu’agrandir leur peine.

- Vous devez terriblement m’en vouloir d’avoir voulu partir sans vous dire au revoir…mais c’est que…

Il finit par craquer. Il pleura à n’en plus finir. Il pleura dans les cheveux de sa mère à défaut de pouvoir pleurer dans le creux de son cou. Il pleura comme il ne l’avait pas fait depuis longtemps. Il pleura à s’oublier.

- Si vous saviez à quel point je souhaite rester ici, Mère. Si vous saviez…comme vous allez me manquer...dit-il, sanglotant.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Oui
MessageSujet: Re: Grandir, c'est trouver le bon équilibre entre responsabilité et envie [PV] Lun 11 Mar - 12:29

Elle ne su comment, mais il lui sembla se retrouver comme par magie dans les bras de son fils. Le temps était comme déréglé, elle n'en avait plus pleinement conscience. Elle lui rendit son étreinte et se mit à pleurer. Son instinct ne l'avait pas trompé, Ensun allait devoir les quitter. La décision n'avait pu être prise que par le roi, appuyé de ses conseillers. Pourquoi diable avait-il fait ça ? Était-ce pour le punir après qu'il ait introduit cette jeune fille chez eux ? Il lui semblait que son mari et elle avaient décidés de ne pas en parler au conseil. Ou bien, Ensun s'était vu confié une importante mission qui lui demandait de partir longtemps. Sheelah fut blessée à l'idée que, dans ce cas, son mari ne lui en ai pas parlé. Avait-il craint sa réaction ? Peut-être qu'il n'avait osé le lui annoncer. Certes, elle s'était peut-être montrée trop protectrice avec son fils et l'avait ainsi empêcher de devenir le guerrier que Fakar souhait tant. Elle avait donc sa part de responsabilité dans cette affaire. Cependant, l'apprendre de cette façon, en voyant son fils prêt à partir, n'était pas du tout normal à ses yeux. Elle aurait préféré en parler avec eux, rassurer son fils qui avait dû passer une très mauvaise nuit, consoler son mari qui avait sûrement pris cette décision difficile seul et en souffrait. Oui, vraiment, elle se sentit en cet instant comme une étrangère à qui on avait caché des choses qui ne la regardaient pas. Cela la regardait évidemment. Elle était reine, elle était femme du roi et mère du prince. Elle en aurait voulu à Terre entière si son fils était parti sans le lui dire. Par les dieux oui, elle aurait pleuré des jours et des nuits entières. Comment avaient-ils pu lui faire ça ? Même si cela lui aurait fait énormément de mal, elle ne se serait pas opposé à une décision de son mari, de son roi. Elle pensait que cela, il le savait très bien. Ne lui faisait-il plus confiance ?

- Je suis tellement désolé. Les évènements n’auraient jamais dû prendre une telle tournure.


Elle le serra encore plus fort. Elle était persuadé qu'Ensun était plus ou moins responsable de ce qui lui arrivait. Elle ne voulait toutefois pas montrer sa déception, non, pas en ce moment précis, alors que c'était peut-être la dernière fois qu'elle le prenait dans ses bras.

- Vous devez terriblement m’en vouloir d’avoir voulu partir sans vous dire au revoir…mais c’est que…

Au moment où il se mit à pleurer, Sheeleh su qu'elle devait se montrer forte, qu'elle devait jouer son rôle de mère, le rassurer. Et ce malgré son ressentiment. Elle lui caressa tendrement les cheveux. Il était beaucoup plus grand qu'elle. S'était un beau jeune homme maintenant, elle en était fière. Elle devait accepter qu'il s’éloigne d'elle. Et lui, devait se comporter comme un homme désormais.

- Si vous saviez à quel point je souhaite rester ici, Mère. Si vous saviez…comme vous allez me manquer...dit-il, sanglotant.

Cette fois ci, elle ne pu en rester là. Elle ravala ses larmes, se recula légèrement et prit le visage de son fils dans ses mains. Elle le regarda dans les yeux, afin qu'il sache qu'elle redevenait sérieuse.

- Mon fils, promet-moi une chose. Promet-moi de ne jamais haïr ton père. Certes, les décisions qu'il prend sont parfois douloureuses, et toi comme moi pouvons avoir du mal à les comprendre. Mais saches qu'elles sont souvent nécessaires et toujours justes. Toujours. Je suis sûr que tout cela a un sens, une bonne raison d'être. Nous ne le voyons pas pour l'instant, elles nous apparaîtront claires quand nous seront prêts à le voir ainsi. Quand nous auront grandi et mûri. Elle s'arrêta un instant et l'embrassa sur la joue. Je suis fière de toi mon fils. Tu vas aussi terriblement nous manquer et je prierai tous les jours les dieux afin qu'ils te viennent en aide, qu'ils te guident lorsque tu douteras ou que tu auras une dure décision à prendre. Tu es quelqu'un de bien, quelqu'un de gentil, de généreux, empli de compassion et qui reste juste en toute circonstance. Tu nous l'as encore prouvé il y a quelques jours. Je ne veux pas que tu changes cela. Reste toujours dans le droit chemin, et ne juge pas trop vite les personnes que tu rencontreras. Cependant, tu ne dois pas refuser de grandir et devenir un homme. Toutes les épreuves que tu traverseras te rendront plus fort, et feront de toi un vrai guerrier. Ça je te le promets. Va mon fils, et soit prudent surtout.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grandir, c'est trouver le bon équilibre entre responsabilité et envie [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Grandir, c'est trouver le bon équilibre entre responsabilité et envie [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» j'ai du trouver un "exploit"
» elfe d'Haldir ou les trouver ???
» Où trouver cette figurine?
» site pour trouver un avatar
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: FÄNDIR :: Territoire des Naakti :: Akhoris-