AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

Retrouvailles émouvantes [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Dim 10 Avr - 15:24

Voyant que ses gâteaux avaient un franc succès, Julyan esquissa un sourire en coin. Et malgré que celle-ci avait l'air gênée par l'hospitalité dont Julyan faisait preuve, celui-ci ne se priva pas de continuer à lui parler.

- Il commence à se faire tard Julyan, je pense que je devrais rentrer chez moi.

C'est lorsque Edelweiss eut le courage d'en finir avec cette discussion que Julyan se leva, tendant la main à la jeune femme. Il était assez dur de se relever dignement, et les maux de jambes se faisaient sentir lorsque l'on passait une demi journée sur ce coussin. Seul les habitués pouvaient vraiment profiter du plaisir de se lever noblement. C'est pourquoi sa main l'aiderait.
C'est ensuite qu'il accompagna la demoiselle devant le rayon du textile, ou Julyan se permit de poser une robe orientale devant la jeune femme.

- Elle vous va à ravir. Ne voulant vous retenir plus longtemps, vous l'essayerez chez vous, si elle n'est pas à la bonne taille, vous reviendrez me voir, lui dit-il gentiment en esquissant un sourire.

Il ramena enfin la jeune femme devant la boutique, ou un de ses employés -le seul- apparut.

- Tiens, tu arrives au bon moment, Wong. Je te prierai de ramener la robe de cette jeune femme à son domicile. Mais ne rentre pas. C'est la bienséance.

Il vit la demoiselle s'écarter, et après une révérence orientale noble, il rentra dans son magasin. Julyan venait de s'offrir l'opportunité de revoir cette femme. En effet, il avait volontairement donné une robe un petit peu trop grande à la jeune femme, afin qu'elle revienne un jour dans son magasin...

_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Mer 4 Mai - 10:16

Butchlet, encore un peu sous le choc de l'aigreur du marchand, avait suivi le jeune homme après un bref hôchement de tête à l'homme au cheveux blancs avec qui parlait avec l'Oriental. Butchlet souriait sous cape, il ne devait y en avoir qu'un comme ça et il l'avait trouvé. Un peu peunaud l'étranger qu'était le commandant de l'Equinoxe suivait donc Julyan alors que le ciel se chargeait en nuages menaçant de crever et de déverser une pluie d'enfer sur Assecia. Ils arrivèrent finalement devant un bâtiment construit dans le pur style architectural oriental. Des colones rouges et un toit construit comme les pagodes lointaines. Ce bâtiment rappelait à Butchlet de lointains, très lointains souvenirs.

Une foule de noms, de visages, d'odeurs et de sensations lui remontait à la tête. Si Butchlet avait pu douter de la sincérité du marchand, l'intérieur envoûtant lui ôtait toute supposition. Il regardait les armes travaillées avec soin, les tissus lointains, les sculptures de dragons parcourant les murs...

- Vous savez... Je suis d'accord avec vous. L'armée impériale vous envahi car la corruption règne dans le pays d'où je viens.

Il se tourna pour admirer des récipients colorés.

- Les dirigeants de la Compagnie des Contrées Orientales ont des amis très haut-placés dans l'Empire. Or quoi de mieux pour piller une nation avec la protection d'une armée ?

Il s'arrêta devant une sorte de sabre à la garde plus que travaillée. Il y avait des éclats de quartz qui épousaient la forme de la poignée dans une spirale jaune, on avait l'impression de voir un éclair tombé du ciel.

- Mais je ne suis qu'un ancien commandant d'un navire marchand de la Compagnie. La politique ne me concerne que peu. Les rares fois où j'ai fait relâche, escale ou quoi que se soit d'autres, je me bornais à prendre ce qu'on m'ordonnait de ramener au pays. Je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de découvrir l'Orient... C'est dommage. Je m'en rends compte maintenant...

Il avait fait le tour de la boutique en jetant un regard à presque tout. Les lampions briallaient d'une petite lueur rouge. Dehors, la pluie avait commencée à tomber et la petite place sur laquelle donnait la boutique avait été évacuée.

- Bon... Je voudrais savoir si vous pouviez me fournir en épices qui se conservent bien. Mon équipage serait heureux d'avoir quelque chose pour parfumer le boeuf salé qu'on leur sert. Je vous en serais gré, cela améliorerait leur quotidien et je pensais vous prendre également quelques épices pour mon usage personnel ainsi qu'un peu de café si possible. Vous pourriez m'avoir tout cela ? Contre une juste rémunération, cela va sans dire... Je ne suis pas comme tous mes compatriotes...

C'est à ce moment que la porte s'ouvrit. Un marin trempé entra et se dirigea sans considération pour Julyan vers Butchlet. Le commandant de l'Equinoxe le reconnut aussitôt. Il s'agissait d'un marin de son navire.

- Ah m'sieur enfin j'vous trouve. Le troisième lieutenant souhaiterais que vous veniez à bord le plus vite possible.

- Dites à monsieur Janome que je termine ici et que j'arrive. Que se passe-t-il ?

- J'en sais trop rien commandant. J'crois avoir compris que c'tait dû aux réparations du beaupré. Il hésite entre deux fournisseurs si j'm'en souvient bien.

Butchlet acquiesa et le regarda repartir sous la pluie. Il se retourna ensuite avec un air désolé vers le vendeur. L'orage redoublait de violence et But' ne savait pas vraiment si c'était de bonne augure pour la suite. Son navire était encore en mauvais état et il serait assez... "gênant" qu'il coule en pleine rade d'Assecia après être arrivé jusqu'à Fändir. Dans un sens, ce serait même vexant...

HRP:
 

_________________
Tout pirate, flibustier, mutin ou autre personnage de cette engeance est un pendu qui s'ignore...

L'Equinoxe recrute ! N'hésitez pas à me contacter via MP, de nombreux postes sont à pourvoir !

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Dim 8 Mai - 9:20

Rentrant dans son précieux magasin, Julyan inspecta les lieux. Son vendeur n'était pas rentré, et il en fut satisfait. Si il l'avait été alors il aurait mal fait son travail. Wong était en effet son livreur, payé trois fois rien mais qui arrivait toujours à dégotter des pourboires intéressants. Ce n'était pas que Julyan voulait lui rendre la vie dure, mais si il venait à payer un salaire pour un simple livreur, son commerce s'éffondrerait. C'est lorsque l'espèce de commandant nommé Butchlet commença à déblatérer sur son pays que Julyan arrêta d'écouter. Il n'en avait à vrai dire que faire de ses histoires, mais il fit tout de même mine d'écouter, avec un sourire quelque peu faux aux lèvres.

Le mot "Epice" le réveilla de la léthargie dans laquelle il était tombé.

-- Bon... Je voudrais savoir si vous pouviez me fournir en épices qui se conservent bien. Mon équipage serait heureux d'avoir quelque chose pour parfumer le boeuf salé qu'on leur sert. Je vous en serais gré, cela améliorerait leur quotidien et je pensais vous prendre également quelques épices pour mon usage personnel ainsi qu'un peu de café si possible. Vous pourriez m'avoir tout cela ? Contre une juste rémunération, cela va sans dire... Je ne suis pas comme tous mes compatriotes...

- Des épices qui se conservent bien... J'ai du curry. C'est un mélange de plusieurs épices dont le curcuma, le gingembre, le cumin, la moutarde, la feuille de laurier, etc....
Ou sinon je peux vous proposer un mélange de 5 épices à utiliser en faible dose à chaque repas. Il s'agit de : Poivre anisé, Anis étoilé, Clou de girofle, cannelle et fenouil. Attention à la dose surtout, les indigestions sont agaçantes.
J'ai aussi un piment chinois, très fort mais très petit, pouvant agrémenter vos plats. Après le reste ne vous plairait pas je pense. J'ai eu beaucoup d'occidentaux, et les épices orientales... Ils ne sont pas souvent adaptés...


Il montra tous ses produits en même temps qu'il en parlait, et lorsqu'il eut fini, il fixa Butchlet afin d'être sur qu'il lui en acheterait. Il n'avait pas fait le déplacement pour rien, encore moins pour le voir partir de si tôt. Surtout lorsqu'il vit un de ses marins rentrer dans son échoppe, mouillé de partout. Il ne put s'empêcher de lui adresser violemment une onomatopée signifiant que si il revenait un jour aussi mouillé, il lui ferait gouter de sa lame.

- Non mais je vous jure les marins... tous aussi idiots les uns que les autres, dit-il oubliant la présence du commandant. Alors, vous prenez ?

N'attendant pas l'approbation du commandant pour passer derrière son comptoir, il espéra que celui-ci ne l'interrompe afin de lui annoncer son départ. Il fit ensuite une estimation du prix par rapport au poids des épices sur sa balance, et en conclut.

- Les 5 épices sont pas données... Vous imaginez pas tous les voyages que je dois faire... Ca fera pour le curry : 3 galions d'or, pour les 5 épices : 9 galions d'or, et pour les piments : 5 galions d'or. En tout vous en avez pour 17 galions d'or. A prendre ou à laisser.

Il fixa ensuite le client dans les yeux d'un regard qui vous fait de suite comprendre que si vous déplacez Julyan pour rien, vous le regrettez bien assez tôt...


_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Lun 9 Mai - 7:09

Décidément, le commerçant n'était pas ce qu'on pouvait appeler quelqu'un d'aimable. Butchlet eut bien envie de le rembarrer et de quitter la boutique sur le champ mais le regard que lui jeta le commerçant lui fit comprendre qu'il risquait de très mal le prendre. Le commandant soupira en se disant que même si son statut lui garantirait l'immunité totale, autant diplomatique qu'en tant que membre de la Marine, il valait peut-être mieux éviter de faire une esclandre moins de dix heures après avoir touché terre. Aussi il soutint le regard de l'Oriental un moment. Comme pour mettre de l'ambiance, la foudre claqua tel un fouet invisible manié par les dieux au-dessus de la colonie principale de Fändir. Une rafale projeta la pluie contre la devanture avant un bruit de graviers.

- Hmmm... Voyons, voyons...

Butchlet faisait durer le suspens. Ce commerçant lui en voulait à juste titre mais le sujet impérial n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Il était un Taylor que diable ! Il sorti une bourse de son manteau de mer et jeta quelques pièces sur le comptoir. Dix-sept petites pièces brillant d'un éclat digne du soleil, des galions d'or. Butchlet n'avait aucune idée du cours de la monnaie locale. Il avait emporté suffisamment d'argent pour être à l'abri du besoin, et sa solde de commandant lui suffisait amplement...

- Je prends tout. Je vous serais gré de faire livrer à la frégate l'Equinoxe, actuellement au mouillage dans la rade.

Il repensa un instant à Janome, son troisième lieutenant. Ce pauvre diable devait complètement paniquer.

- Vous ne pouvez pas la manquer, c'est la seul à ne pas avoir de beaupré. Oh... Et sa figure de proue est dorée représente un faucon serres et ailes ouvertes...

Il se retourna pour juger de la tempête qui faisait rage. Il soupira, un petit torrent coupait la place en deux et descendait vers le port qui, fort heureusement était juste à côté. Il pleuvait toujours avec force, ou comme disaient les ennemis de la nation dont Butchlet était originaire : il pleuvait comme vache qui pisse. [Oui, c'est classe hein ?]

- Je dois me retirer. Le dur travail de commandant avec toutes les responsabilités qu'il entraîne... Bonne journée monsieur !

Sur ce, il tourna les talons et se dirigea vers la porte. Lorsqu'il metta un pied dehors, il fut immédiatement trempé. On aurait pu lui balancer un seau rempli d'eau que ça le résultat aurait été le même... Il serra son manteau et commença à s'élancer. Il ne vit pas le pavé moussu gorgé d'eau. Butchlet senti son pied partir et se rattrapa d'extrême justesse en faisant de ridicules moulinets avec les bras. Une fois rétabli, il regarda aux alentours pour vérifier que personne ne l'avait aperçu sauf ce marchand. Il se mit de nouveau en chemin pour sa frégate en pestant intérieurement contre le pavé, la mousse, la pluie et Julyan...

Ah décidément, elle commençait bien cette première journée !

Suite : http://fandir.forumgratuit.org/t47p90-les-quais#2192

_________________
Tout pirate, flibustier, mutin ou autre personnage de cette engeance est un pendu qui s'ignore...

L'Equinoxe recrute ! N'hésitez pas à me contacter via MP, de nombreux postes sont à pourvoir !

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Jeu 23 Juin - 10:05

Précédemment...

Marchant au hasard, elle ne tarda pas à reconnaître l'ombre d'un bâtiment. Il s'agissait de l'Orient, ce commerce aux produits et aux parfums si exotiques dont le propriétaire était un jeune homme -charmant- qu'elle avait rencontré quelques temps auparavant. La jeune femme resta un instant devant la bâtisse, songeuse, avant de se surprendre à rougir. A se demander ce qu'elle pouvait bien penser à ce moment-là, immobile sous la pluie battante, le regard perdu dans la vague. Une lueur d'hésitation passa dans ses yeux noisettes. Pouvait-elle... non. Enfin, elle pourrait prétendre que ... non. Enfin si. Peut être ? Elle tapa du pied sur le pavage de la place avec exaspérement devant cette scène stupide qu'elle était en train de se jouer. Après tout, ne cherchait-elle pas simplement un endroit où s'abriter de cette averse recrudescente ? Il était parfaitement inutile de tergiverser sous cet orage. Edelweiss s'avanca d'un pas décidé vers la porte coulissant de l'Orient, et pénétra dans l'échoppe.

L'intérieur était comme dans son frais souvenir. Des couleurs chatoyantes décoraient les murs, et des marchandises orientales se présentaient dans tous les recoins. Ici, il faisait chaud. La jeune femme n'osa pas franchir d'avantage le seuil, trempée comme elle l'était, le sol du magasin ne tarderait pas à se transformer en une immence flaque d'eau. Elle dégagea une mèche de sa chevelure qui lui collait au front, histoire d'avoir l'air un peu plus présentable si Julyan venait à arriver.

- Il... il y a quelqu'un ?


PS : Dslée pour ce piètre post. L'inspiration ne m'ait pas encore venu. ^.^'

_________________

Présentation d'Edelweiss
Absence longue durée PROLONGEE (mais elle est encore présente !)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Jeu 23 Juin - 16:38

Le capitaine qui l'avait quitté lui avait demandé de livrer des commandes à son bateau. Son assistant l'avait fait pour lui. Non mais pour qui il se prenait... le gouverneur ? En tout cas, Julyan ne l'aimait pas. Dehors, il pleuvait. La mauvaise humeur et l'humidité le rendaient infect. Si il avait eu le droit, il aurait tué cet homme de ses mains. En aucun cas pour le problème des frontières ni du fait qu'ils aient colonisé son pays, ce qui le met tout de même hors de lui, mais surtout pour l'arrogance qu'il dégage.

Dans l'arrière boutique, Julyan rangeait quelques affaires. Il n'avait donc pas de vues sur son magasin, c'est pourquoi il se prêtait attentif aux bruits qui venaient de son magasin. Une petite cloche tintait à chaque fois que quelqu'un rentrait. Ca lui permettait de repérer le client. Là, elle tinta. Julyan s'apprêta à passer le rideau qui cachait la remise afin d’atterrir derrière son comptoir. C'était la voix de la jeune femme qu'il fréquentait depuis peu et pour qui l'absence devenait insurmontable qui le fit arrêter.

- Il... il y a quelqu'un ?

Enfin, elle était revenue. Sauf que lui, n'était pas prêt du tout. Discrètement, il se recoiffa, malgré que ces cheveux ne nécessitaient pas vraiment de l'être, puis il resserra sa veste. Il prit ensuite une grande bouffée d'air avant de pousser le fin rideau de soie. Un sourire parcourait ses joues de part en part, et il ne put s'empêcher de dire :

- Edelweiss...

Ce sont les seuls mots qu'il put prononcer. Son nom. Il remarqua de loin qu'elle était mouillée. Il fit donc signe à Edelweiss de patienter, puis revint ensuite de l'arrière-boutique, une serviette en main. Il s'approcha lentement d'elle et lui posa sur les épaules afin de la réchauffer. Certes il ne pleuvait pas beaucoup, mais c'était une attention que Julyan aurait bien aimé qu'on lui procure lorsqu'il se rendait quelque part. Il lui proposa ensuite un thé, avant de l'inviter à aller s'asseoir autour de la table basse. C'est seulement après qu'il percuta qu'il avait fait une erreur.

- Oh, suis-je bête, tu n'as peut-être pas le temps de rester...

Julyan pensait cela en espérant qu'elle réfute son idée. Il l'espérait même de toutes ses forces. Il continua d'ailleurs d'aller préparer son thé, même si sa réponse se laissait attendre. Le rouge aux joues, il se préparait à revivre un de ces moments préférés, ceux passés à ces côtés.

_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Jeu 23 Juin - 18:24

Edelweiss n'eut guère le temps de patienter plus de quelques minutes avant d'obtenir une réponse. Elle avait l'impression qu'il s'était écoulé des heures entières avant d'apercevoir Julyan franchir ce rideau de soie et lorsque celui-ci s'aperçut de son état, il disparut à nouveau. L'idée de s'enfuir en courant du magasin avant son retour lui frôla furtivement l'esprit, mais elle se retint à grande peine, les jambes molles, et resta sur le seuil de la porte où elle grelottait bien que la pièce fusse agréablement chauffée. Il revient peu de temps après, une serviette à la main, puis la posa sur ces frêles épaules. La jeune femme frémit au contact de ses mains chaudes. Ne pouvant s'empêcher de rosir joliment, elle le suivit avec docilité prendre un de ses thés parfumés dont les lointains pays de l'Orient avaient le secret.

- Oh, suis-je bête, tu n'as peut-être pas le temps de rester...

Elle secoua vivement la tête.

- Comment peut-on refuser à de ses délicieux thès ? fit-elle avec un sourire éclatant, C'est une offre qu'on ne peut décliner, surtout après un tel accueil. (Elle le regarda un instant verser l'eau chaude dans sa tasse) Je ... je voudrais m'excuser pour mon arrivée à l'improviste, continua-t-elle sur un ton légèrement gêné, J'étais sur la place du marché quand d'un coup, il s'est mis à pleuvoir averse et .. et .. je suis arrivée ici, finit-elle dans un bredouillement confus.

Ne voulant pas faire paraître sa gène, Edel s'empressa de prendre quelques petites gorgées dans l'espoir de noyer ses paroles, mais elle n'obtenut que le liquide fumant lui brûle la langue, suivit d'une grimace peu gracieuse. La jeune femme tousseta, confuse, sous le regard visiblement amusé de l'asiatique, et s'efforça à ne pas rougir d'avantage. Il n'était pas dans ces habitudes de paniquer ainsi devant les gens. Le contrôle de soi et la bonne tenue étaient deux qualités que l'on exigeait des jeunes enfants qui suivaient une éducation bourgeoise digne de ce nom. Aussi, cette situation lui paraîssait bien embarrassante. Pourquoi s'empourprait-elle au simple croisement de son regard ? Pourquoi lui semblait-il qu'elle bultinait à chaque fois ? C'était à n'y rien comprendre. Elle tenta de vaincre ce méli-mélo de confusion.

- Je voulais vous remercier pour cette robe que vous m'aviez offerte, poursuivit-elle, elle est vraiment magnifique !

Edelweiss n'osa pas continuer d'avantage, craignant d'abuser de la gentillesse de Julyan.

_________________

Présentation d'Edelweiss
Absence longue durée PROLONGEE (mais elle est encore présente !)


Dernière édition par Edelweiss le Ven 24 Juin - 11:00, édité 3 fois (Raison : >__<)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Naufragé


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Mer 6 Juil - 11:17

Le voyage avait été long. Long et épuisant pour une si petite nature. Elle avait cependant pris le temps de se débarbouiller dans une fontaine, de se coiffer correctement et de changer de robe avant de se présenter au domicile de son frère, son petit balluchon bien serré contre elle. Le trouver avait été relativement aisé puisque les beaux orientaux qui faisaient commerce de produits exotiques ne couraient pas les colonies. On l'avait renseignée aisément donc, et c'est d'un pas léger et gai qu'elle avait pris la direction indiquée par les passants.

La surprise de son frère aîné serait totale puisqu'il ignorait même qu'elle savait dans quelle colonie le trouver. Elle avait embarqué sur un navire marchand qui ne prenait que quelques passagers, mentant sans vergogne pour ne pas risquer d'être malmenée de quelque manière que ce soit. Il lui restait le prix de son voyage à payer et elle allait devoir ruser avec Julyan pour lui soutirer des galions et rembourser le capitaine à qui elle avait juré de revenir le jour même avec les sous.

Elle se composa un visage angélique, misant tout sur son allure de jolie petite poupée sage et obéissante, puis frappa doucement au montant de la porte avant de la faire coulisser. Elle aperçut son frère, occupé à servir le thé à une cliente, et un sourire radieux illumina son petit visage alors que toutes ses bonnes résolutions de sagesse fondaient comme neige au soleil. Lâchant son balluchon sur le sol et se débarrassant de ses chaussures, elle courut se jeter à son cou en éclatant d'un rire joyeux et cristallin.

Nii-san ! Je t'ai enfin trouvé ! Si tu savais comme tu m'as manqué ! Je m'ennuyais tellement sans toi... Et je ne voulais plus travailler, je suis mauvaise en couture... Et les parents ne voulaient pas de moi à la maison... Alors je cherchais autre chose et j'ai pensé que je pouvais venir t'aider ! Alors j'ai pris un bateau et j'ai demandé mon chemin et je suis arrivée jusqu'à toi ! Je suis si contente ! Tu es content de me voir aussi ? Dis ? Je pourrai t'aider ? Et vivre avec toi ? Dis Nii-san, tu veux bien ?

Elle s'interrompit enfin et reprit son souffle après ce flot de paroles qui n'attendais même pas réellement de réponse mais traduisait le bonheur qu'elle avait de retrouver son grand frère bien aimé. Bien plus facile à manipuler que ses parents qui ne se laissaient pas attendrir aisément, il ne pourrait rien lui refuser et elle n'aurait qu'à faire mine de travailler vaguement pour lui. Les bras toujours noués autour du cou de Julyan à qui elle avait posé de tendres baisers sur les joues, elle tourna la tête pour dévisager la cliente avec une pointe de méfiance dans les yeux malgré son sourire. La dame était bien trop jolie pour être honnête à ses yeux. Visiblement elle arrivait à temps pour empêcher son grand frère adoré de tomber dans les filets d'une quelconque gourgandine. Dissimulant ces pensées peu amènes, elle détacha un de ses bras du cou de Julyan pour tendre gracieusement la main à l'inconnue avec un sourire poli.

Bonjour Madame... Je suis Akane Sung...

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Mer 6 Juil - 11:47

Servir le thé à Edelweiss était l'une des choses qu'il appréciait le plus. Sa compagnie était des plus agréables, et ce genre de moments se faisaient de plus en plus rare, certainement à cause du boulot qu'il accumulait. Il aurait bien besoin d'un nouveau salarié, seulement son budget ne le permettait pas. C'est avec un sourire au lèvres qu'il servit le thé à Edelweiss. Si son plan avait marché, la jeune femme devrait bientôt lui annoncer que la robe fut trop grande pour elle. Or, ce ne fut pas le cas, au grand désespoir de Julyan.

- Je voulais vous remercier pour cette robe que vous m'aviez offerte, poursuivit-elle, elle est vraiment magnifique !

Il mit un temps à répondre. Soit il lui demandait si la taille convenait, et il était grillé, soit il continuait à mentir, et dans ce cas il mettrait la jeune fille dans l’embarras. Son côté honnête et gentil lui conseillait de tout lui dévoiler, et c'est ce qu'il fit :

- En fait, je dois vous avouer quelque chose... Je vous ai donné la robe une taille au dessus pour que vous reveniez me voir un jour ou l'autre...

A peine ses mots venaient-ils d'être prononcés qu'une jeune inconnue rentra dans le magasin. A première vue, Julyan ne la connaissait pas. Depuis qu'il était parti, il y a une année, il n'avait pas eu le temps de connaitre tous les habitants de la ville. Seulement, en moins d'une seconde, il se rappela de la jeune fille, sa petite soeur, qui vivait encore en Orient. Il n'en cru pas ces yeux et resta fixé dans ceux de la jeune fille. Aucun doute, c'était bien elle. Sa petite soeur Akane, n'avait pas changé d'un poil, mais c'était tout de même un choc important pour Julyan de la voir ici. Celle-ci rentra comme si elle était chez elle. Retirant ses chaussures et s'approchant de Julyan, celui-ci n'eut d'autre choix que de la recevoir. Toujours debout, la théière posée sur la table, celle-ci vint lui faire un câlin. Julyan ne serra pas sa petite soeur, il y déposa juste les mains. Apparemment elle était contente de le voir, Julyan lui ne savait pas trop comment réagir. Il regarda Edelweiss et lui fit comprendre sa surprise par son regard.

Nii-san ! Je t'ai enfin trouvé ! Si tu savais comme tu m'as manqué ! Je m'ennuyais tellement sans toi... Et je ne voulais plus travailler, je suis mauvaise en couture... Et les parents ne voulaient pas de moi à la maison... Alors je cherchais autre chose et j'ai pensé que je pouvais venir t'aider ! Alors j'ai pris un bateau et j'ai demandé mon chemin et je suis arrivée jusqu'à toi ! Je suis si contente ! Tu es content de me voir aussi ? Dis ? Je pourrai t'aider ? Et vivre avec toi ? Dis Nii-san, tu veux bien ?
-Bonjour Madame... Je suis Akane Sung...


- Bien sur que je suis content de te voir... Mais, c'est que c'est un peu soudain là... Si j'ai bien compris tu veux vivre avec moi ? Et m'aider ? Mais pourquoi tu t'es enfuie déjà ? Moi je suis pas contre mais là... va falloir m'expliquer...

Julyan savait bien évidemment pourquoi elle s'était enfuie. C'était pour arrêter de faire ce boulot minable de couturière, et pour venir vivre le rêve de Fändir avec lui. Seulement, Julyan connaissait un minimum sa soeur sans pouvoir autant la gérer. Capricieuse, dilapidatrice, et surtout, très manipulatrice...


_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Mer 6 Juil - 16:01

Le jeune homme garda le silence pendant un certain temps. Edel, quant à elle, ne savait que penser ; il était plutôt éloquent de la part de Julyan ne de pas répondre immédiatement à sa question, aussi, la fleuriste commençait à se tortiller sur son coussin gênée comme elle ne l'avait jamais été auparavant. Le commençant semblait plonger dans ses pensées, la lueur d'un débat intérieur brillait au plus profond de ses yeux sombres. La jeune femme abaissa son regard sur sa tasse, conptemplant les vapeurs parfumées s'élevant du liquide brûlant avant d'en prendre une nouvelle gorgée ; la chaleur de la boisson traversa son corps et la détendit étrangement. Elle demeura ainsi à siroter son thé.

- En fait, je dois vous avouer quelque chose... Je vous ai donné la robe une taille au dessus pour que vous reveniez me voir un jour ou l'autre...

A ces paroles, Eldeweiss releva vivement la tête et posa sur l'asiatique un regard stupéfait, puis peu à peu, sentit ses joues prendre une belle couleur écarlate. Elle n'eut point le temps de répliquer que la cloche de l'échoppe claironna ; un tintement pur qui résonnait à l'intérieur de la pièce d'une note légère et argentine. Aussitôt, une inconnue pénétra dans le magasin, et ayant aperçu Julyan, se délesta prestamment de ses affaires, enleva ses chaussures, et se précipita dans les bras du jeune homme avec un rire enfantin. Cette scène avait un goût de retrouvailles, mais laissa tout de même Edel pantois. Capta le regard intrigué du commerçant, elle ne put s'empêcher de réprimer un sourire amusé qu'elle cacha tout de suite en portant sa main à ses lèvres.

- Nii-san ! Je t'ai enfin trouvé ! Si tu savais comme tu m'as manqué ! Je m'ennuyais tellement sans toi... Et je ne voulais plus travailler, je suis mauvaise en couture... Et les parents ne voulaient pas de moi à la maison... Alors je cherchais autre chose et j'ai pensé que je pouvais venir t'aider ! Alors j'ai pris un bateau et j'ai demandé mon chemin et je suis arrivée jusqu'à toi ! Je suis si contente ! Tu es content de me voir aussi ? Dis ? Je pourrai t'aider ? Et vivre avec toi ? Dis Nii-san, tu veux bien ?

L'inconnue lâcha de flots de paroles, visiblement enthousiaste d'avoir retrouvé son grand frère -si Edel avait bien compris ce vif méli-mélo de mots- avant son attention se porta ensuite sur la fleuriste qu'elle dévisagea un instant ; la fleuriste profita à son tour pour observer cette dernière. Nul doute, il s'agissait bien d'une asiatique, avec son magnifique regard bleu-gris bridé, et sa ressemblance avec Julyan fut d'autant plus frappant qu'elle crut le voir au féminin, légèrement plus jeune cela dit ; c'est alors que la jeune fille lui tendit une main, blanche et fragile, toujours accroché au cou du jeune homme, un sourire illuminant toujours son visage radieux.

-Bonjour Madame... Je suis Akane Sung...

Elle garda un instant le silence, la dévisageant toujours de la même manière.

- Qu'elle est trop mignonne !

Elle joignit ses deux mains ensemble, signe de ravissement, le regard pétillant devant cette petite poupée qui venait de se présenter, bien que fermement attachée à son grand-frère. Elle ne se rendit compte que plus tard de son emportement, et reprit bien vite son sang froid ; elle saisit délicatement la poignée de main que lui tendait Akane et se présenta à son tour.

- Enchantée demoiselle, ravie de te connaître. Alors comme cela, tu es la petite-soeur de Julyan ? Je me nomme Edelweiss, mais entre nous, tu peux m'appeler Edel.

S'en suivit un clin d'oeil qu'elle voulut complice.

_________________

Présentation d'Edelweiss
Absence longue durée PROLONGEE (mais elle est encore présente !)


Dernière édition par Edelweiss le Mer 6 Juil - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Naufragé


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Mer 6 Juil - 16:53

- Bien sur que je suis content de te voir... Mais, c'est que c'est un peu soudain là... Si j'ai bien compris tu veux vivre avec moi ? Et m'aider ? Mais pourquoi tu t'es enfuie déjà ? Moi je suis pas contre mais là... va falloir m'expliquer...

- Qu'elle est trop mignonne !

L'enthousiasme communicatif de la jeune femme la fit glousser et elle lui serra gentiment la main, souriant toujours et ignorant temporairement les questions de Julyan.

- Enchantée demoiselle, ravie de te connaître. Alors comme cela, tu es la petite-soeur de Julyan ? Je me nomme Edelweiss, mais entre nous, tu peux m'appeler Edel.

Akane comprit instantanément que la dame qu'elle avait prise pour une cliente était en réalité bien plus que cela pour son frère. Elle n'en laissa rien paraître cependant et se contenta de répondre au clin d'oeil par un sourire lumineux et un petit hochement de tête bref.

- Entendu... Edel...

Dans sa tête se bousculaient déjà mille idées et plans subtils pour découvrir ce qu'il y a avait exactement entre la dame et son frère. Pas question de le laisser s'amouracher de n'importe quelle donzelle qui jugerait bon de la traiter en enfant, de lui donner des ordres, ou pire de la faire travailler. Tournant un visage radieux vers Julyan, elle remit son deuxième bras autour de son cou pour le serrer à nouveau de toute la force de ses petits bras.

- Oooh Nii-san, je suis si heureuse de te retrouver !

Elle repensa alors à toutes ses questions et se rendit compte qu'elle allait devoir y répondre de manière correcte et plausible si elle voulait rester auprès de son frère. Soupirant, elle leva un regard implorant et noyé de larmes vers lui alors que ses lèvres se mettaient à trembler.

- Ne me force pas à y retourner nii-san, je ne suis pas douée pour la couture et maman ne veut pas que j'arrête... Je veux rester avec toi, je serai sage, je te le promets et je t'aiderai de mon mieux... Tu verras comme tu seras heureux de m'avoir avec toi...

Elle le suppliait littéralement, ne quittant pas des yeux son regard pénétrant si semblable à celui de leur père. Sur un dernier soupir, elle se blottit à nouveau contre lui, au bord des larmes et mimant avec conviction le désespoir à l'idée d'être renvoyée dans leur pays où elle devrait trimer comme une esclave sans jamais pouvoir profiter des jolies soieries qu'elle se faisait régulièrement offrir. Déterminée à rester à Fändir avec Julyan, elle joua son va-tout en détachant ses bras de son cou avec une mine misérable. La tête basse et le menton tremblant, elle poussa un gros soupir en s'efforçant de donner l'impression qu'elle retenait ses larmes.

- Mais je te dérange nii-san, je comprends... Pardonne-moi je n'aurais pas du venir comme ça sans prévenir... Je vais rentrer, même si papa et maman ne veulent pas que je vive avec eux...
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Jeu 7 Juil - 20:49

La situation rendait Julyan perplexe. Comment ne pas l'être alors que sa petite soeur venait de débarquer dans sa vie ? Au moins, Edelweiss était compréhensive. Seulement, ce dont Julyan se souvenait de sa petite soeur, c'était des caprices et une possessivité hors du commun. Qui plus est, celle-ci venait de ruiner en quelque sorte le rendez vous qu'il avait avec Edelweiss. Celle-ci d'ailleurs avait l'air de bien prendre l'arrivée de sa petite soeur. Julyan décida donc d'en faire autant afin de ne pas s'attirer les foudres de son amie.

- Oooh Nii-san, je suis si heureuse de te retrouver !

- Moi aussi je le suis, tu sais que tu m'as manquée ...

La réponse de Julyan était tout de même sincère. Retrouver à Fändir un bout de sa famille, ça faisait toujours plaisir, surtout lorsque l'on vient d'aussi loin. Après tout, la famille reste la famille, mais malgré tout, Julyan redoutait pour ses économies...

- Ne me force pas à y retourner nii-san, je ne suis pas douée pour la couture et maman ne veut pas que j'arrête... Je veux rester avec toi, je serai sage, je te le promets et je t'aiderai de mon mieux... Tu verras comme tu seras heureux de m'avoir avec toi...
- Mais je te dérange nii-san, je comprends... Pardonne-moi je n'aurais pas du venir comme ça sans prévenir... Je vais rentrer, même si papa et maman ne veulent pas que je vive avec eux...

- Mais bien sur que si, tu peux rester... je vais pas jeter à la rue ma petite soeur... J'ai de la place en haut, on pourrait y installer un nouveau lit... Pleure pas...

Julyan serra sa petite soeur fort dans ses bras avant de la relâcher et d'aller chercher une nouvelle tasse de thé, et un nouveau coussin. Elle était la bienvenue autour de la table, et l'eau encore chaude dans théière suffirait à remplir trois verres. Curieux de savoir comment la jeune fille avait pu faire pour échapper à l'attention des parents et se faire payer gratuitement un moyen de transport, il entreprit de poser la question à sa jeune soeur :

- Alors vas-y, prends ton temps et explique moi comment tu es arrivée ici. Quelqu'un t'as offert le trajet ?

_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Sam 9 Juil - 5:13

Quelle personne n'aurait-elle pas eu le coeur brisé à la vue de ce mignon petit visage ravagé par le désespoir ? Quelle personne n'aurait-elle pas eu le coeur brisé par la détresse de cette adorable créature ? Edelweiss sentit ressurgir des pulsions protectrices qu'elle avait cru oubliées et enfouies au plus profond d'elle-même, soudainement réveillées par la demoiselle. La jeune femme ne pouvait qu'être attendrie devant son regard suppliant, et elle se retenait à grande peine d'aller la serrer avec force dans ses bras, bien que cela n'eusse été que d'un bien maigre réconfort. Edel approuva totalement l'attitude de Julyan. Selon sa vision naïve du monde, le grand-frère devait toujours protéger la petite-soeur. Elle assista donc avec émotion à leurs retrouvailles, un sourire ému figé sur son visage. Cela devait être beau, pour eux deux, de se retrouver ainsi après de si longues séparations ! C'est en les regardant s'étreindre avec affection que ses pensées dérivèrent brusquement vers Leweiss.

" Petit frère... "

Leweiss était le cadet de la maison de Palombrie, mais également l'unique frère d'Edelweiss. Elle ne l'avait pas connu longtemps, si ce n'est que dans le ventre de sa mère. Malgré tout, cela ne les avait pas empêchés d'en apprendre l'un sur l'autre ; elle s'était obligée, durant la grossesse, d'aller le voir tous les jours. Pendant une heure ou deux, elle lui raconter comment s'était déroulée sa journée, intimement persuadée qu'il entendait et comprenait tout ce qu'elle lui disait. Elle s'efforca de lui décrire avec précision les splendeurs des jardins entourant le manoir ; elle lui décrivait avec émerveillement les couleurs chatoyantes des fleurs qui s'épanouïssaient avec le soleil levant, les fragrances émanant des par-terres fleuris, ou encore les ombres fraîches des grands arbres balayés par la brise printanière. Elle espérait ainsi, que lui aussi, puisse jouïr de la même passion. La jeune femme avait aimé son petit frère. Elle se souvenait encore du cri de surprise que lui avaient arrachée les bruits étouffés de ventre de sa mère. Certes, ce n'était guère que des bruissements d'eau, très faibles, mais ce fut avec une joie immense qu'elle vécût ce moment ; son premier véritable contact avec Leweiss après avoir vu grossir de mois en mois le ventre rebondi de sa maternelle. Elle se rappelait aussi du premier co... Non. Assez. Tout cela était fini maintenant. Tout cela était fini...

Le coeur d'Edelweiss se serra douloureusement dans sa poitrine, et cette dernière se mordit imperceptiblement la lèvre inférieure ; autrement, si la jeune femme se sentait accablée par une terrible affliction, elle ne le montra point. La fleuriste les observa un instant, Julyan et Akane s'aimaient plus que tout au monde, cela était évident, et l'enthousiasme débordant de la petite en arrivant et en se jetant éperdument dans les bras de l'asiatique en était la grande preuve ! Peut être se sentit-elle légèrement agacée de la voir ainsi pendu à son cou depuis son arrivée. N'était-il pas ridicule de sa part de se sentir affligée de la sorte ? Il ne s'agissait que de sa petite-soeur après tout, que de sa petite soeur ... mais cela ne l'empêcha pas de soupirer intérieurement lorsqu'Akane le lacha... enfin. Le jeune homme se releva et revint rapidement avec une troisième tasse de thé.

- Alors vas-y, prends ton temps et explique moi comment tu es arrivée ici. Quelqu'un t'as offert le trajet ?

- Julyan, fit-elle avec douceur, Akane revient certainement d'un long et pénible voyage. Regardez là, elle a l'air d'être extenuée, le pauvre poussin. Vous devriez la laisser se reposer un peu avant de la questionner...

Un sourire compatissant s'étira sur le coin de ses lèvres.

_________________

Présentation d'Edelweiss
Absence longue durée PROLONGEE (mais elle est encore présente !)


Dernière édition par Edelweiss le Sam 13 Aoû - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Naufragé


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Lun 11 Juil - 18:28

Enchantée d'avoir si bien réussi à manipuler son frère une fois de plus et d'avoir le droit de rester avec lui, Akane s'installa avec grâce sur son coussin et entreprit de servir le thé ainsi qu'on le lui avait appris. Dans leur lointain pays, le thé était une cérémonie rituelle d'une grande importance au cours de laquelle chaque geste était minutieusement exécuté. Un sourire radieux fleurit sur ses lèvres lorsque l'intervention d'Edelweiss la dispensa momentanément de parler et son regard brilla d'un triomphe qu'elle avait bien peu modeste. Affichant bien vite la mine d'une gentille jeune fille sage et obéissante, elle entreprit cependant de répondre à son frère alors que ses pommettes se teintaient d'un rose délicat d'embarras.

- C'était si dur la vie sans toi nii-san, si tu savais !

Levant un regard de pure adoration sur Julyan, elle lui offrit un sourire plein d'espoir.

- Je ne suis pas douée pour les travaux de couture mais maman ne voulait pas que j'arrête. Elle a dit que c'était une activité convenable et qui rapporterait bien. Alors un jour, j'en ai eu assez qu'on me crie dessus parce que je n'étais pas assez efficace, et je suis partie.. Seulement... Je n'avais pas d'argent...

Rougissant de plus belle, elle baissa les yeux comme si le sujet la gênait et poursuivit à voix plus basse.

- Je n'ai pas pu payer mon passage au capitaine, je le lui dois encore... J'ai promis de le payer dès mon arrivée... J'ai pensé que peut-être tu pourrais... m'avancer la somme, nii-san ?

Les mains jointes sur le délicat petit verre dans lequel son thé fumait encore, elle garda soigneusement les yeux baissés, battant légèrement des cils parfois, pour attendrir son frère qui ne manquerait pas d'être fâché de devoir encore passer derrière elle. Durant leur enfance il avait réparé ses sottises plus souvent qu'à son tour, mais elle n'en éprouvait pas le moindre remords. Et aujourd'hui encore, elle se servirait de lui sans scrupules pour arriver à ses fins. Même si elle lui vouait un amour inconditionnel et une adoration sans bornes, elle ne pouvait s'empêcher de le manipuler et de profiter de lui ainsi. C'était sa nature profonde qui l'exigeait, sans même qu'elle en eut conscience.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Mer 27 Juil - 15:42

- C'était si dur la vie sans toi nii-san, si tu savais !

Oh, si Akane savait ce que Julyan, lui, pense de la vie sans elle... mais désormais elle était là, et il faudrait faire avec. Maintes fois il s'était fait rouler par sa soeur, des fois sans s'en rendre compte. Cependant, lorsqu'il lisait dans son jeu, il arrivait à détourner la situation à son avantage. C'était rare, certes, mais ça arrivait.

- Je ne suis pas douée pour les travaux de couture mais maman ne voulait pas que j'arrête. Elle a dit que c'était une activité convenable et qui rapporterait bien. Alors un jour, j'en ai eu assez qu'on me crie dessus parce que je n'étais pas assez efficace, et je suis partie.. Seulement... Je n'avais pas d'argent... Je n'ai pas pu payer mon passage au capitaine, je le lui dois encore... J'ai promis de le payer dès mon arrivée... J'ai pensé que peut-être tu pourrais... m'avancer la somme, nii-san ?

Là, son petit jeu était clairement visible, et durant le gros blanc provoqué par cette phrase, Julyan chercha un moyen pour elle de payer, sans que lui n'ai à dépenser un sou. Une idée lui vint vite en tête, surtout que depuis peu, de la main d'oeuvre était nécessaire...

- Tu n'as qu'à travailler pour moi, je t'avancerai pas cette somme. Tu seras payée chaque mois selon l'effort fourni, et tu payeras le passeur en plusieurs fois. Après tout, je suis pas la banque de Fändir moi...

Et voilà une bonne chose de faite. Si Akane évoquait le fait qu'il veut être payé de suite, alors Julyan ira s'expliquer avec lui. Fier d'avoir retourné le problème que sa soeur lui avait gentiment envoyé en pleine figure, il se servit une nouvelle fois une tasse de thé et croqua dans un biscuit. La journée était belle, le temps était radieux, et Julyan n'allait pas se laisser perturber par un soucis aussi minime. Il se leva après un instant de silence et partit chercher la robe d'Edelweiss. A la bonne taille cette fois... Car avant que Akane ne vienne se mêler de leurs affaires, leur discussion tournait autour de cette robe justement. Et il serait bête de laisser partir Edelweiss sans emporter celle qui lui convient le mieux. Une fois celle-ci présentée à Edelweiss, Julyan continua donc sa discussion avec elle, comme si sa soeur n'était jamais arrivé. Mieux valait ne pas s'étendre sur le sujet de l'argent trop longtemps, qui plus est se sentir invisible ferait du bien à sa soeur, qui prenait souvent un malin plaisir à ramener l'attention sur sa propre personne.

- Excuse moi pour ce que je t'ai dit tout à l'heure à propos de la taille, c'était bête de ma part.

_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Jeu 28 Juil - 9:02

Quelle adorable créature ! Si charmante, si attachante. Edel comprenait un tant soit peu les sentiments qui l’ont poussée à s’en aller, ayant elle-même réagit de la même manière. Aussi jeune et inexpérimentée qu’était Akane, il semblait normal que la jeune fille eut connu quelques difficultés pour financer son départ, et dans ce genre de situation, quoi de mieux que la famille ? Il paraissait donc naturel que Julyan l’aida à rembourser son droit de passage, avec sourire, et la simple joie d’avoir sa petite sœur à ses côtés comme intérêts. Quel choc ce fut pour la fleuriste en entendant la réponse de l’asiatique !

- Tu n'as qu'à travailler pour moi, je t'avancerai pas cette somme. Tu seras payée chaque mois selon l'effort fourni, et tu payeras le passeur en plusieurs fois. Après tout, je suis pas la banque de Fändir moi...

Elle en était abasourdie, sa propre petite-sœur ! Mais… comment pouvait-il simplement refuser de lui avancer cette somme ? Songeant intérieurement qu’il s’agissait d’affaires de famille, la jeune femme se réserva bien d’intervenir, mais elle n’en pensa pas moins ; aussi, se contenta-t-elle de foudroyer le commerçant du regard, se pinçant imperceptiblement les lèvres, avant de jeter un coup d’œil compatissant à Akane. Pauvre petite chose ! Edelweiss n’aurait jamais cru cela de Julyan, lui qui s’était montré si généreux avec elle depuis leur rencontre ! A commencer par ce magnifique rubis qu’elle n’avait pu lui refuser. Une belle pierre, de belle qualité, et qui avait dû lui coûter une certaine quantité d’argent. Elle se remémora brièvement la scène, du contact de sa main dans la sienne … elle rougit inévitablement ; aussi, détourna-t-elle légèrement la tête, priant vivement que nul ne le remarquât. Elle réfléchit un instant. Elle ne pouvait accepter de garder cette pierre précieuse si le jeune homme refusait d’avancer l’argent nécessaire au paiement complet du voyage de sa petite-sœur… Après tout, qu’est-ce qui le poussait à offrir de tels présents à une parfaite inconnue ? Elle frissonna délicieusement en songeant à la réponse. Quel espoir était en train de naître en elle ? Non, il fallait se ressaisir et qu’elle soit un minimum réaliste, Julyan ne s’intéresserait jamais à une personne comme elle… Elle chassa ses pensées de son esprit. Elle attendrait quelques jours avant de remettre le rubis au commerçant, voir à la petite s’il le fallait.

Le jeune homme avait gardé le silence ; s’il avait envisagé de revoir sa décision, il ne le fit pas savoir. Pas maintenant en tout cas, supposa-t-elle. Peut-être attendrait-il d’être seul à seul avec Akane ? Edel, elle, l’espérait. Au bout d’un certain temps, Julyan se releva bien que la théière fût encore pleine, suffisamment pour eux trois. Quand il revint, l’asiatique apporta avec lui une nouvelle robe aux coutures orientales, semblable à celle qu’il lui avait présenté lors de sa première visite. A sa taille cette fois-ci, lui avait-il assuré ; puis la discussion reprit comme s’il ne s’était rien passé ; mais la fleuriste ne pouvait s’empêcher de jeter des coups d’œil intrigués à Akane … qui semblait la dévisager étrangement… tiens ?

- Excuse moi pour ce que je t'ai dit tout à l'heure à propos de la taille, c'était bête de ma part.
La jeune femme sentait son cœur battre avec force dans sa poitrine, elle en avait même oublié toutes les mauvaises pensées qu’elle avait eues à son égard quelques instants plus tôt ; puis prenant son courage à deux mains, une grande inspiration, elle se lança :

- Non, pas du tout, mais… si tu m’offres cette nouvelle robe… à ma taille… maintenant… ça voudrait dire que… qu’il ne sera plus nécessaire de revenir… enfin je veux dire… pour faire rajuster l’autre… celle que m’as offerte la dernière fois…

_________________

Présentation d'Edelweiss
Absence longue durée PROLONGEE (mais elle est encore présente !)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Naufragé


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Ven 29 Juil - 10:17

La réponse de Julyan mit Akane dans un fureur noire. Ce débauché offrait des robes de prix à sa maîtresse et refusait d'avancer de l'argent à sa propre soeur. Elle garda soigneusement les yeux baissés sur son thé cependant pour en dissimuler l'éclat furibond et serra délicatement ses mains autour de sa tasse de thé en répondant d'un simple hochement de tête comme si elle se soumettait à la volonté de son frère. Alors que ce dernier reprenait sa conversation avec Edelweiss et l'ignorait purement et simplement, elle but son thé puis rassembla ses affaires, de grosses larmes s'accumulant sous ses paupières baissées pour dévaler la pente de ses joues dorées. Elle pleurait en silence, tout en reposant sa tasse et en reprenant son petit balluchon. Une fois debout, elle se plia en deux pour saluer l'invitée de son frère puis fit de même avec lui, et regagna la sortie à reculons sans cesser de pleurer sans bruit et sans regarder les deux jeunes gens, comme si elle ne voulait pas attirer l'attention alors que c'était évidemment tout l'inverse.

Merci de ton accueil nii-san, mais le capitaine a exigé d'être payé dès mon arrivée... Sinon il me vendra à une maison close... Alors je vais lui dire que je travaillerai comme fille de joie pour le rembourser...

Ce n'était pas l'entière vérité naturellement, aucun capitaine digne de ce nom, hormis un pirate, ne se fut autorisé une telle sortie avec une innocente comme Akane. Mais il avait effectivement parlé d'une maison de passe quand elle avait évoqué le fait de ne pas pouvoir payer immédiatement. Il avait voulu lui faire peur jusqu'à ce qu'elle l'entortille comme elle savait si bien le faire en battant des cils et en lui affirmant que son frère, riche commerçant d'Assécia, le payerait sans problème. À présent elle voulait régler ce souci au plus vite pour commencer à accumuler richesses et soieries offertes par les hommes tombant à ses pieds. Elle serait bientôt la reine incontestée de cette cité, l'invitée d'honneur de tous les bals et la demoiselle la plus courtisée de la colonie, elle n'en doutait pas un seul instant. Mais pour cela elle devait commencer par entrer dans les bonnes grâces de son frère. Julyan était son point d'ancrage et le seul qui la protégerait un tant soit peu, le seul en qui elle avait confiance et qu'elle admirait sans retenue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Sam 13 Aoû - 9:11

La réponse d'Edelweiss perturba Julyan. Edelweiss voulait revenir, seulement sans la robe à changer, elle n'aurait aucune raison de revenir sans que l'on puisse penser qu'elle vient uniquement pour l'homme derrière le comptoir. Décidément, les liens se resserraient et il était de plus en plus évident qu'une relation plus qu'amicale se nouait entre eux deux.

-Non, pas du tout, mais… si tu m’offres cette nouvelle robe… à ma taille… maintenant… ça voudrait dire que… qu’il ne sera plus nécessaire de revenir… enfin je veux dire… pour faire rajuster l’autre… celle que m’as offerte la dernière fois…

- Tu pourras venir juste pour moi, dit-il le sourire aux lèvres et l'air moqueur.

La seule chose qui pouvait désormais perturber ce petit couple en pleine romance, c'était sa soeur. Julyan appréhendait sa réaction suite à ce qu'il avait répondu. Et il s'y attendait bien, seulement la solution qu'il lui avait proposé était celle qui paraissait, aux yeux de Julyan, la plus juste. Et là, son cinéma commença. Elle se leva, salua tout le monde, et répliqua à Julyan :

-Merci de ton accueil nii-san, mais le capitaine a exigé d'être payé dès mon arrivée... Sinon il me vendra à une maison close... Alors je vais lui dire que je travaillerai comme fille de joie pour le rembourser...

- Mais... WOW ! Attends.

Julyan chuchota rapidement dans l'oreille d'Edelweiss que cela ne durerait que quelques secondes, puis il se leva et rejoignit sa soeur. Il gronda d'abord gentiment Akane, puis lui demanda à voix basse la somme d'argent qu'il devait avancer. Celle-ci allait certainement être faramineuse, dans le genre "Toutesseséconomiesdepuis2mois". Cependant, il préférait voir sa soeur travailler gratuitement à l'avenir pour rembourser sa dette plutôt qu'aller se prostituer et se faire défricher par tous les clochards de la ville à bas prix. Il sortit sa bourse, jeta un regard à Edelweiss, puis il attendit gentiment que sa soeur veuille bien lui annoncer le montant à prélever de ce joli pactole qu'il avait dans sa poche.


_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Dim 14 Aoû - 8:58

- Tu pourras venir juste pour moi. dit-il le sourire aux lèvres et l'air moqueur.

(HRP : J’n’ai pas envie de jouer la groupie moi, devant le sourire colgate de Julyan. è.é)

Et comme si ça ne suffisait pas, il osait se moquer d’elle ! Gentiment. Pour qui il se prenait ce type avec ce… si… charmant sourire... Edelweiss rosit joliment pour toute réponse. Si seulement Julyan savait ce qu’elle commençait à ressentir, se disait-elle, il aurait vite fait de la fuir. Elle ne devait pas être son type de femme, ça semblait pourtant évident, non ? Elle n’avait pas la grâce ni le charme des femmes de son pays d’origine. Que pouvait-il lui trouver de séduisant ? Elle n’avait rien, à part, elle ne savait pas quoi ! A part son nez ? Non, c’était ridicule, elle se retint d’éclater de rire, surtout que la situation n’était guère amusante, et fit de son mieux pour garder un air qu’elle voulait le plus sérieux au monde.

-Merci de ton accueil nii-san, mais le capitaine a exigé d'être payé dès mon arrivée... Sinon il me vendra à une maison close... Alors je vais lui dire que je travaillerai comme fille de joie pour le rembourser...

Sacrilège ! Akane ne pouvait pas ! Et Julyan qui refusait de pa…

- Mais... WOW ! Attends.

Le jeune homme lui chuchota quelques mots à l’oreille, et elle soupira de soulagement. Il n’allait pas la laisser tomber finalement, sa petite sœur! La jeune femme ne lui aurait jamais permis une telle chose de toute manière, elle ne l’aurait pas lâché d’une semelle s’il l’avait laissé partir ainsi, abandonnée à une maison de passe à la merci de tous les pervers de la capitale. Hors de question. La fleuriste le regarda se lever et sermonner l’adolescente avec toute la douceur dont pouvait faire preuve un grand-frère inquiet. N’était-ce pas un tableau touchant à voir ? Julyan qui couvait Akane de son aile protectrice. Lorsque celui-ci tourna la tête de son côté, et que leurs regards se croisèrent, Edelweiss lui répondit par un éclatant sourire encourageant. Elle s’était complétement trompée à son sujet, comment avait-elle seulement pu avoir de telles pensées ? Avoir douté de lui ainsi ? Certes, elle ne le connaissait pas depuis longtemps, mais quand même ! Ce n’était pas le genre de comportement que l’on attendait d’un homme de sa trempe.

_________________

Présentation d'Edelweiss
Absence longue durée PROLONGEE (mais elle est encore présente !)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Naufragé


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Dim 14 Aoû - 19:32

Immobilisée par le revirement de comportement de Julyan, Akane garda cependant la tête basse pour bien cacher l'éclat triomphant de ses yeux. Cette manche-là était gagnée, mais le bras de fer continuait. Les larmes roulaient toujours le long de ses joues et elle lui offrit un petit reniflement pitoyable pour enfoncer le clou. Sa voix n'était plus qu'un murmure entre deux sanglots étouffés.

- Pardonne-moi nii-san... Je me rends bien compte que je te dérange... Quelle mauvaise soeur je fais !

Elle marqua une courte pause, pour lui laisser le temps de s'attendrir encore davantage, puis reprit de la même petite voix misérable et pathétique alors que ses larmes redoublaient d'intensité.

- Il demande cinq cents Fänd'or ou une poignée de pierres précieuses... Et moi je ne les ai pas, nii-san... Et je ne veux pas faire la putain...

Prononçant ces deux dernières phrases, elle s'était remise à sangloter plus fort et s'était jetée dans les bras de son frère, mouillant le devant de sa tenue de ses larmes. Elle-même se prenait à son propre jeu et versait de véritables larmes de compassion pour son personnage. Elle avait encore menti, naturellement, car le Capitaine ne lui avait demandé en réalité que 450 Fänd'or, ce qui était déjà exorbitant en soi, mais cela ne comptait pas vraiment. Il fallait bien qu'elle ait de quoi vivre jusqu'au moment où elle trouverait un nouveau mécène. Elle ne le faisait même pas consciemment en réalité, trop habituée à abuser sans vergogne de la générosité des uns et des autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Mer 7 Sep - 11:32

Ce n'était plus vraiment une pause thé qui était en train de relaxer le commerce que Julyan tenait, mais plutôt un vacarme d'embrouilles et de chantage. Sa soeur savait décidément bien s'y prendre...

- Pardonne-moi nii-san... Je me rends bien compte que je te dérange... Quelle mauvaise soeur je fais !

Il aurait bien renchéri méchamment quant à son cas, seulement celle-ci se serait enfuie dans une de ces maisons closes miteuses... Il ne put donc s'empêcher de répondre. Enfin, il n'en eût pas le temps. Alors qu'il voulait prendre sa soeur dans ses bras, celle-ci lui annonça la somme. Sa première réaction aurait été ceci :

_______________________

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

_______________________

Pour faire plaisir à sa soeur, il garda ce cri de douleur au fond de lui et retourna dans l'arrière boutique. Il en sortit quelques joyaux destinés à décorer ses lames et ses tenues, ainsi que 450 Fänd'Or.

- Dis lui que c'est tout ce qu'il aura. Il sera déjà assez content de cela et ne t'enverra certainement pas en maison close.

Il attrapa ensuite 50 autres pièces et les glissa dans sa main.

- Va t'acheter quelque chose en ville après, un fruit ou ce que tu veux. J'ai des affaires à terminer. Et arrête de pleurer !

C'était en fait lui qui pleurait intérieurement... Cette somme... Toutes ses économies... Il avait mis tant de temps à acquérir autant d'argent ! Mais rien ne valait le bonheur de sa soeur... Il retourna donc auprès d'Edelweiss. La nuit allait tomber et son invité n'allait certainement pas tarder à rentrer...

_________________

Kane | Julyan | Dan
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Matelot
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV] Sam 10 Sep - 17:40

- Dis lui que c'est tout ce qu'il aura. Il sera déjà assez content de cela et ne t'enverra certainement pas en maison close. Va t'acheter quelque chose en ville après, un fruit ou ce que tu veux. J'ai des affaires à terminer. Et arrête de pleurer !

Difficile de retenir un sourire attendri, malgré la rudesse dont faisait preuve Julyan envers sa petite sœur, il n'avait, en réalité que pour celle-ci, une affection telle qu'il serait prêt à tout et n'importe quoi pour Akane. La jeune femme avait du mal à dissimuler la douceur et l'engouement qui étincelaient à présent dans son regard.

- Tu es vraiment quelqu'un d'adorable, lâcha-t-elle enfin lorsqu'il revint s'installer auprès d'elle.

Et c'était vrai. Julyan était remonté dans son estime, et peut-être même plus. Mais ça, Edelweiss préférait ne pas y songer. Il valait mieux qu'elle ne s'attache pas trop à ses sentiments. Leur relation devait rester à la stricte amitié, rien de plus, rien de moins... Elle n'irait pas plus loin. Elle soupira intérieurement avant de se reprendre.

- Akane a vraiment beaucoup de chance d'avoir un frère tel que toi. Et ça, elle doit le savoir ! Elle est si mignonne !

L'air se rafraîchissait, la lumière déclinait, elle n'allait pas tarder à partir. D'ailleurs, il ne pleuvait plus dehors. La jeune femme se leva, et tendit la serviette qui couvrait ses épaules au jeune homme avec un grand sourire de reconnaissance.

- Je crois avoir abuser une nouvelle fois de ton hospitalité, et de ta gentillesse, par ailleurs.

_________________

Présentation d'Edelweiss
Absence longue durée PROLONGEE (mais elle est encore présente !)


Dernière édition par Edelweiss le Sam 17 Sep - 8:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Naufragé


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Retrouvailles émouvantes [PV] Sam 10 Sep - 22:07

Les larmes d'Akane - bien que réelles - se tarirent aussitôt qu'elle posa les yeux sur les beaux écus et les pierres précieuses. Une véritable fortune ! Avec cela elle pourrait non seulement payer le capitaine mais également se faire plaisir et même mettre un peu de côté pour plus tard. Rayonnante, elle sauta au cou de son frère pour l'embrasser fougueusement puis se recula et baissa la tête en rougissant, consciente qu'elle manquait totalement de la plus élémentaire retenue qui était pourtant si naturelle au reste de son peuple. Les mains jointes, paumes à plat - la fortune ayant été prestement rangée dans sa poche - elle s'inclina gracieusement et avec le respect qu'elle devait à son frère et protecteur.

- Merci nii-san, je te revaudrai cela, je le jure...

Elle ne se faisait aucune illusion sur les affaires qu'il avait à terminer. Il voulait sans aucun doute possible parler d'Edelweiss, la jolie jeune femme qu'il avait invitée pour le thé. C'était si intime de partager du thé ! Pas question d'être remisée au second rang par une autre femme qui n'était même pas de leur famille, elle veillerait à ce que Julyan ne se préoccupe que d'elle. Il n'avait aucun besoin d'une de ces femmes toutes pâles dans sa vie alors qu'elle était là pour tenir sa maison et dépenser leur argent. Cela dit, il lui faudrait oeuvrer avec la plus grande prudence car elle avait déjà fait une entrée plutôt fracassante dans la vie de son frère. Pour commencer, elle allait régler ce qu'elle devait pour son voyage et aller s'offrir quelques vêtements. Parfaite en apparence, elle ferait la fierté du jeune homme et jamais plus il ne songerait à faire entrer une autre femme dans leur vie. Elle s'occuperait bien de lui. Sur cette promesse intérieure pleine de ferveur, elle s'inclina une fois encore pour saluer les deux jeunes gens puis fila sans demander son reste et disparut rapidement en direction du port.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles émouvantes [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles émouvantes [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: ASSECIA  :: Le vieux port :: Les maisons et commerces-