AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

Au son du destin [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Capitaine
Troisième personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Non
MessageSujet: Au son du destin [RP Solo] Ven 18 Mar - 16:48


Il n’avait pas traîné pour retourner dans sa cellule. Bien souvent, il s’était même mis à courir dans les couloirs éclairés par la seule lumière des torches. En faisant cela, il oubliait les règles du monastère quant à la bonne tenue de ses moines. Digne de l’antilope fuyant le lion affamé, il était arrivé épuisé à son lieu de repos. Il ouvrit la porte de sa cellule, s’enfonçant donc dans la pièce sombre. Lorsqu’il la referma, il le fit avec délicatesse, afin de ne pas réveiller ses voisins de chambre. Cependant, ses gestes étaient maladroits et peu sûrs. Il tremblait de tout son corps, transpirait abondamment et était souvent pris de vertiges. Le simple fait de devoir rejoindre son lit après cette course effrénée était un véritable parcours du combattant. Lorsqu’il toucha les draps blancs, il s’effondra sur le lit.

Il n’avait ni la force de retirer ses vêtements trempés, ni la volonté de se lever de nouveau pour se laver le visage. Son souffle saccadé était bruyant, ses yeux fermés. Bien malgré son état, il trouva rapidement le sommeil. Il n’avait pas pris pas le temps de couvrir son corps d’une couette chaude, négligeant encore sa santé. S’il avait pu le faire, l’aurait-il seulement fait ? A moitié conscient, il n’aurait pas été assez vif pour se rappeler des conseils que les médecins lui avaient donnés au sujet de ses fièvres. Un dernier détail à ajouter. Il priait chaque jour pour guérir, laissant de côté médicaments et conseils afin de voir si son corps ne lui jouait plus des tours. Son jeune âge lui permettait de garder encore un peu espoir, mais cela l’amenait également à prendre de gros risques. C’est donc dans un sommeil agité qu’il se laissa emporter.

Son rêve, ou plutôt son cauchemar, était identique à celui du début d’après-midi. Tout aussi noir, tout aussi puissant et douloureux. C’est en sursaut qu’il se réveilla, sûrement une ou deux heures après avoir rejoint sa cellule. Il transpirait un peu moins, ses mouvements étaient plus précis, et ses capacités sensorielles bien plus vives. Il espéra alors une possible baisse de la fièvre pour le lendemain, lui enlevant donc par la même occasion la possibilité de passer deux voire trois jours dans son lit, comme chaque mois. Avec patience il se lava le visage, coiffa ses cheveux puis changea de tenue afin d’être plus confortablement vêtu pour la nuit.

Il espéra que l’abbé lui avait rendu visite pendant son temps de sommeil, lui épargnant sa visite dans les secondes à venir. En plus de ne plus être au lit, il était en train de faire une toilette qu’il aurait dû faire il y a une ou deux heures ! Il s’imagina alors l’homme hausser le ton. Il en frissonna d’avance. Avec précipitation il se hâta de rejoindre son lit, se couvrant d’une couverture si douce et chaude, bien que modeste, qu’elle donnait envie de passer son hiver au lit. Les yeux ouverts, et l’oreille tendue, le jeune garçon se laissa cependant distraire par ses pensées. Comment pourrait-il revoir William, sans être retenu par le monastère, et par son propre père ?

Il ne se réveilla que tard le lendemain, alerté par des cris de douleur.

Revenir en haut Aller en bas

Au son du destin [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: FÄNDIR :: Le monastère d'Ulirac :: Les cellules-