AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

La mauvaise fièvre [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple:
MessageSujet: La mauvaise fièvre [RP Solo] Jeu 23 Déc - 16:10



Les moines portèrent le jeune prêtre dans la cellule des invités qui était encore inoccupée. Ils l'allongèrent sur le lit rude, situé le plus près du feu. Angelo était transpirant de fièvre. Son front était couvert de sueur et ses cheveux se mouillaient rapidement. Le frère apoticaire arriva enfin : on était allé le chercher dehors, car il cueillait encore quelques herbes à la base d'une potion pour soigner les toux.
Il vit dans l'instant la gravité du mal et fit sortir tous les moines, ne gardant près de lui que son assistant. C'était un jeune homme encore imberbe, mais l'intelligence de son esprit transparaissait de ses yeux.

- Père Angelo ? J'ai peur que vous n'ayez contracté une mauvaise fièvre. C'est assez fréquent, lorsqu'on n'est pas habitué à ces terres. Vous allez avoir besoin de repos.

- Je ... soif... il faut que je ... l'église... il faut...

- Père Angelo ! Regardez-moi ! Je suis le frère apoticaire.

- Je vous ... entends. Ne ... parlez... pas si ... fort...


Son souffle était brûlant entre ses lèvres, mais il reprenait conscience doucement. La présence de deux moines parvint jusqu'à son esprit, puis il réalisa que c'était l'apoticaire et il remercia Dieu.

- Je suis épuisé, dit-il au frère apoticaire. Et j'ai froid... j'ai tellement froid. Tout mon corps me brûle.

En effet, il claquait des dents et il se rendit compte qu'il était trempé, plus sûrement que s'il était resté sous la pluie.

- Je vais vous préparer de quoi apaiser cette fièvre. Mon jeune assistant vous aidera à vous changer et à vous sècher les cheveux. Il ne sert à rien d'aggraver votre situation.

Sur ce, il sortit le laissant seul avec le jeune frère. Déjà tonsuré, il paraissait n'avoir qu'une douzaine d'années. Tremblant de froid, blanc comme la neige, Angelo s'assit sur le lit et se laissa déshabiller. Il n'avait plus la force de rien faire. Les courbatures provoqués par la fièvre lui enlevait toutes ses forces. Le jeune garçon le lava sommairement à l'aide d'une éponge. Le missionnaire se laissait faire, manquant à tout instant de perdre de nouveau connaissance. On le sècha vigoureusement, ce qui lui fit un instant du bien. Il sentit de l'eau couler sur ses joues.

- Mon père ! Vous pleurez ? dit le jeune moine étonné.

Il trempa l'éponge dans l'eau, l'essora et nettoya le visage fièvreux. Puis, il sècha les longs cheveux sombres. Angelo Añada le gratifia d'un sourire épuisé. Il s'allongea dans le lit voisin. Il se retrouva en peu de temps allongé avec une morceau de tissu frais sur le front. En attendant le retour du frère apoticaire, le jeune assistant s'était mis à chanter doucement les cantiques du jour.
L'apoticaire le réveilla une petite heure plus tard.

- Vous semblez assez résistant. Mais il va vous falloir rester ici un bon moment. On ne se remet pas des fièvres facilement. Vous prendrez cette potion trois fois par jour. Hum ! Et n'allez pas vous aventurer dehors avant que je vous le permette !

Il lui tendit un verre de grès qu'Angelo but sans même réfléchir. Le goût le fit frissonner. C'était d'une amertume désagréable et il désespéra à l'idée de devoir y revenir trois fois par jour pour une durée indéterminée. La fatigue ne lui permit pas de réfléchir plus avant à sa situation. La dernière image qui lui parvint floue était la main posée par l'apoticaire sur l'épaule de son assistant pour qu'il se lève.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Premier personnage


Journal de bord
Situation RP: Occupé
En couple:
MessageSujet: La mauvaise fièvre [RP Solo] Jeu 6 Jan - 12:15

Lorsque le jeune prêtre se réveilla, la douce lumière de l'après-midi baignait la cellule. Il apprécia la présence rassurante de la clarté. La pluie avait donc enfin cessé. Il se redressa sur un coude. Aucun bruit ne lui parvenait, sinon le pépiement de quelques oiseaux.
Il se sentait crasseux et empaté. Il avait été réveillé brusquement le matin et vers l'heure de midi pour qu'il prenne sa potion. Il n'en gardait aucun souvenir, car sans doute était-il resté dans un demi-sommeil, délirant presque le matin. Le jeune assistant avait fait une remarque sur lui au frère apothicaire qui avait manqué de lui retourner un gifle pour son impertinence. C'est le seul souvenir qui se frayait dans son esprit.
Le missionnaire se sentait faible, défait de toute force et incapable de rien. Mais il n'y avait personne et il avait encore moins les moyens de faire venir une personne. Sans raison il se mit à rire.

- Seul ? vraiment ? Je ressemble à un enfant comme ça ! N'ai-je pas toujours Dieu à mes côtés ?

Il riait tant que des larmes coulèrent de nouveau. Il les essuya vivement avec sa manche et il s'assit sur le bord du lit. Ses pieds touchèrent la pierre froide, ce qui le fit frissonner.

- Je ne vais pas si mal après tout. Et je guérirai sans doute. Le frère apothicaire ne semble pas très drôle, il pense sans doute que je suis encore un de ses jeunes maladifs qui ont des illusions sur le monde. ... Et peut-être n'a-t-il pas tort : il faut que je prenne plus garde aux choses.

Angelo Añada se leva doucement et avança chancelant vers la source de lumière. Le soleil était radieux, la campagne était douce et les senteurs qui s'exhalaient de la terre encore humide lui tournaient presque la tête. Il n'allait certainement pas passer cette journée sans remercier Dieu de ses bienfaits. Le prêtre prit donc du soin à se laver autant qu'il put avec la bassine d'eau. Certes, il ne serait pas aussi propre qu'en sortant des bain de la capitale, mais au moins serait-il présentable. Il revêtu une nouvelle bure et sortit à pas de loup. Le lieu le plus merveilleux d'un monastère était le cloître et il avait vu des gravures représentant celui-ci et il présageait un bijou.

~ Suite ~
Revenir en haut Aller en bas

La mauvaise fièvre [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: FÄNDIR :: Le monastère d'Ulirac :: Les cellules-