AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

Aux bons soins de Madame...[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Prédéfini


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Aux bons soins de Madame...[PV] Lun 18 Juil - 8:44



L'homme grincheux qu'il était marchait prestement devant la jeune femme afin de la guider dans ce labyrinthe formé par des couloirs étroits et obscures. Les vielles pierres épaisses laissaient peu passer la lumière mais offraient une réelle fraîcheur lorsque le soleil brûlant réchauffait leurs terres. Bien que situé proche de l'océan, certains moines arrivants tout juste sur ce continent souffraient de la chaleur et voyaient dans l'abbaye un lieu propice pour fuir cette atmosphère étouffante.

Ils arrivèrent devant la cellule des invités. Celle là même qui accueillait quelques semaines plus tôt le nouveau prêtre de Glénia. Les draps avaient été changés bien sûr, car il ne fallait pas que sa fièvre se transmette à quelqu'un d'autre. Il ouvrit la porte avec une lourde clef et invita la demoiselle à y entrer.

- Installez vous, je vais mander l'infirmier afin qu'il regarde votre cheville. Souhaitez-vous également quelque chose à boire ou à manger ? Les moins sont en plein repas, je ne crois pas que cela dérangerait le réfectorier de vous préparer un plateau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Forban


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Aux bons soins de Madame...[PV] Mer 3 Aoû - 12:57

Esméralda suivit l'abbé qui marchait à grandes enjambées devant elle. Elle aurait bien aimé voir comment était les lieux, mais il se trouvait que le vieillard ne lui en laissait pas le temps. Ravalant le flos d'insulte qui bouillonnait dans son esprit, elle tachait de supporter la douleur que lui occasionnait chaque pas... Et cet homme qui ne ralentissait pas!

Quand enfin ils arrivèrent dans une cellule, Esmée ne put retenir un soupir de soulagement... Enfin elle allait pouvoir reposer son pied douloureux. Enfin elle allait pouvoir souffler un peu... La jeune femme s'assit sur le lit pendant que l'homme bourru lui parlait.

-Installez vous, je vais mander l'infirmier afin qu'il regarde votre cheville. Souhaitez-vous également quelque chose à boire ou à manger ? Les moines sont en plein repas, je ne crois pas que cela dérangerait le réfectorier de vous préparer un plateau.

-L'infirmier? Un homme? Vous n'avez donc pas de femmes ici?

Il y avait bien longtemps qu'Esméralda n'avait pas râler contre quelqu'un... Elle trouva là, inconsciemment bien sur, une occasion rêvé! Aucune femme en ces lieux... tss!! Mais quelle...

-Quelle idiotie! Pas de présence féminine en ces lieux... et qui donc rassure les malades? Et qui donc aide les femmes en couche?? Hein, qui? Vous vous rendez compte! Pas de femmes, les femmes qui sont la douceur, l'image maternelle, la sagesse, la patience!! Vous croyez quoi? Que vous êtes assez parfait pour nous remplacer, nous, la gente féminine??


Esméralda arrêta enfin de parler, et se mit à toiser l'homme en face d'elle avec fureur. Dans ce monde de colons, les femmes n'avaient pas encore tout à fait leur place, Mais Esméralda avait l'habitude d'être traitée en princesse et que tous ces vœux soit exaucés. Après une minute à regarder l'homme du plus noir des regards, elle reprit enfin sur un ton naturel

-Et sinon je mangerais bien un fruit, si vous avez...

_________________


Je ne suis là que pendant le week end et les vacances
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Prédéfini


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Aux bons soins de Madame...[PV] Ven 19 Aoû - 6:08

L'abbé regardait la jeune femme d'un air perplexe. Était-elle folle ? Elle semblait délirer en paroles incompressibles. Peut-être avait-elle reçu un coup à la tête. Si c'était le cas, il devait le signaler à l'infirmier avant qu'il ne la soigne. Ou bien était-elle simplement sotte. Savait-elle seulement de quoi elle parlait ? Elle ne semblait pas comprendre le rôle que tenaient les moines ici.

"Nous ne sommes qu'une humble Abbaye. Un monastère où l'on prie Dieu de venir en aide aux plus pauvres et aux plus démunis. Nous transcrivons certains textes parfois, mais nous ne sommes pas un hospice qui soigne les malades, font accoucher les femmes ou même qui recueillent les orphelins... Ne confondez pas tout, jeune fille."


Il ne pouvait ni la juger ni la blâmer. D'une ce n'était pas là sa vision de la compassion envers la petite gens, et de deux, seul Dieu pouvait juger les prêcheurs lors du jugement dernier.

"Je vais vous chercher à boire et à manger, dit-il simplement avant de sortir de la petite pièce."

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Forban


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Aux bons soins de Madame...[PV] Ven 2 Sep - 16:09

Esméralda ouvrit la bouche, se creusa la tête, essaya de trouver en vain quelque chose... Non, elle n'avait rien à dire suite à la réponse qu'elle venait de recevoir. L'abbé avait prononcé ses mots de manière posée... Esméralda voyait bien qu'il ne perdait pas patience, comme toutes ses cibles habituelles.. Sa réponse, qui résonnait encore dans sa tête, avait réussi à lui fermer sa grande bouche...

-Nous ne sommes qu'une humble Abbaye. Un monastère où l'on prie Dieu de venir en aide aux plus pauvres et aux plus démunis. Nous transcrivons certains textes parfois, mais nous ne sommes pas un hospice qui soigne les malades, font accoucher les femmes ou même qui recueillent les orphelins... Ne confondez pas tout, jeune fille.

Esmée essayait encore et toujours de trouver quelque chose à répondre... mais elle se contenta d'un stupide mot, ce n'en était même pas un, c'était une onomatopée, un son...

-Oh...

Puis elle ferma la bouche et ne dit plus rien. Elle attendit, docile... Une des rares fois de sa vie... Elle poussa un soupir, le laissant aller chercher quelque chose pour remplir son pauvre estomac. Seule, elle réfléchit... et si énerver le monde n'était pas une bonne façon de vivre? Si toute sa vie n'était rien?? Elle secoua la tête pour se reprendre. Sa vie était très bien comme elle était! Tant pis si elle était seule, elle trouverait bien quelqu'un qui la supporterait un jour! Comme cet abbé, qui n'avait même pas ciller... Enfin, non.. Lui, c'était différent, il se fichait totalement d'elle.

*Pas d'amour, pas de haine, pas de problème.*

_________________


Je ne suis là que pendant le week end et les vacances
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Prédéfini


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Aux bons soins de Madame...[PV] Ven 2 Sep - 16:29

L'abbé revint un quart d'heure plus tard. Il retrouva la jeune fille assise sur le bord du lit, la tête en l'air et les yeux perdu dans des réflexions qui n'appartenaient qu'à elle. Il racla sa gorge pour lui signifier son retour avec de quoi la sustenter.

- Avez-vous pu reprendre un peu vos esprit, jeune fille ? Tenez, lui dit-il en lui tendant une assiette de grès remplie de fruits et d'un morceau de pain. Cela vous redonnera des forces.
Il me semble que vous n'avez pas pris le temps de vous présenter. Je m'étonne par ailleurs que vous voyagez seule. Ce n'est guère une façon d'agir pour une femme, encore moins de votre âge. Vous a-t-on enseigné les principes de la religion ?


Le père Arnaud prit place sur la chaise de la cellule. Il versa dans un gobelet de terre cuite l'eau qu'il venait de puiser. Il interrogeait beaucoup la demoiselle, mais sa fonction l'y obligeait. Malgré l'autonomie qu'il était parvenu à obtenir de la part du gouverneur et de son évêque, il se devait de leur rendre compte des activités, mêmes anodines, de l'abbaye. En ces temps où la piraterie battait son plain, on ne pouvait qu'être très vigilant.

- Le frère apothicaire ne devrait plus tarder. Il est partit cueillir des herbes médicinales. Un novice est parti le prévenir. Je vous informe tout de suite qu'il s'agit d'un homme assez bourru qui aura moins de patience que moi. Tâchez de bien l'écouter et de suivre ses prescriptions.

L'abbé manqua de sourire en repensant à l'étrange réflexion de la demoiselle. Une femme pour la guérir ? Mais à quoi pensait-elle donc ? Aucune femme ne pratiquait la médecine et les sciences des plantes... sauf peut-être dans certains couvents de l'Ancien Monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Forban


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Aux bons soins de Madame...[PV] Sam 3 Sep - 15:13

Esméralda fut tirée de ses réflexions - ainsi que de l'inspection du plafond - par un raclement de gorge. Elle se tourna vers la porte et vit que l'abbé était revenu, avec une assiette de fruits et un morceau de pain. Esmée le regarda en silence, alors qu'il lui tendait l'assiette et commençait à l'interroger. Elle ne répondit pas, et prit le temps de mâcher un fruit... Il était frais, sucré... Délicieux ! Elle sourit à l'abbé en guise de remerciement avant de répondre à ses questions.

- J'allais très bien, vous savez. Seulement j'aime défendre la gente féminine. C'est une habitude. Elle accompagna son explication d'un haussement d'épaule, comme pour souligner la banalité de la chose, puis se présenta : Je m'appelle Esméralda. Je suis Libraire à Glénia. Je voyage seul car mon "patron" se fait vieux et n'a plus la force de travailler.
De la religion, je connais les pêchés et j'essaie de me montrer la plus respectueuse possible, et je dois dire que je réussis...


Elle prononça la dernière phrase avec fierté, une pointe d'arrogance dans la voix, comme à son habitude... Esmée ne se rendait pas compte qu'elle n'était pas la seule à réussir cela... En fait, elle ne réussissais même pas! L'humilité n'était-elle pas une des règles fondamentales de la religion ? L'abbé, après l'avoir écouté, reprit sur un tout autre sujet :

- Le frère apothicaire ne devrait plus tarder. Il est partit cueillir des herbes médicinales. Un novice est parti le prévenir. Je vous informe tout de suite qu'il s'agit d'un homme assez bourru qui aura moins de patience que moi. Tâchez de bien l'écouter et de suivre ses prescriptions.

Esméralda leva les yeux au ciel... il était bourru ? Eh bien il allait voir de quel bois elle se chauffait ! Jamais cette femme ne se laisserait faire, que ce soit par un apothicaire ou non. De toute façon, il avait pour tâche de la soigner, pas de l'embêter !!! Quand à ses prescriptions... Elle verrait bien ! C'était une femme libre -autant qu'elle pouvait l'être du moins- et elle tenait à sa "liberté" !

- Merci du renseignement, ainsi que de la nourriture, mon père. Il me faut avouer que ces fruits m'ont ragaillardit !


_________________


Je ne suis là que pendant le week end et les vacances


Dernière édition par Sigrid Solta le Jeu 12 Jan - 20:00, édité 4 fois (Raison : Ponctuation .... Il ne faut pas oublier les points en fin de phrase notamment...)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Prédéfini


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Aux bons soins de Madame...[PV] Jeu 15 Sep - 8:25

C'était là une bien étrange personne, et à part son péché d'orgueil et son manque de retenue, l'abbé ne pouvait pas lui faire grand reproche. Le temps s'écoulait et il avait sa charge à accomplir. Il se redressa donc et sourit avec bienveillance à la jeune personne.

- J'entends les pas du frère apothicaire. Il vous soignera bien et vous pourrez reprendre rapidement votre route. Prenez garde à vous.

Il étendit la main au-dessus d'Esméralda pour la bénir et après une dernier mouvement de tête, sortit de la cellule, emportant avec lui l'assiette vide.
Le père Arnaud croisa l'apothicaire à deux mètres et le retint un instant pour lui conseiller d'être aimable et de mettre sa rudesse de côté. Il finit ses conseils en lui demandant de soigner promptement la jeune fille, puis retourna à sa table de travail où s'accumulait les demandes et règlements en tout genre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux bons soins de Madame...[PV]

Revenir en haut Aller en bas

Aux bons soins de Madame...[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: FÄNDIR :: Le monastère d'Ulirac :: Les cellules-