AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

Les soins des prêtresses [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Les soins des prêtresses [PV] Lun 9 Mai - 15:49



Après l'arrivée, et la demande désespérée d'une jeune fille qu'elle ne connaissait que de vue, mais qu'elle savait être la fille du tanneur, la Reine avait décidé d'aller au secours du malheureux homme, et Elissa n'avait pas hésité une seconde à la suivre. Il était hors de question qu'elle reste au temple tranquillement alors que quelqu'un avait urgemment besoin de soins autre part, car même si elle n'était qu'une apprentie, Elissa se débrouillait assez bien en temps que jeune guérisseuse, mais surtout avait encore beaucoup de choses à apprendre. Elle ne manquait jamais une occasion de voir sa mère à l'oeuvre, et elle ne supporterait sans doute pas de devoir rester au temple alors qu'elle sauvait la vie d'un homme ailleurs.

Après avoir quitté le temple, l'étrange cortège, composé de la Reine, de la demoiselle Elëmyr, de quelques prêtresses et d'elle-même, traversa la ville afin de rejoindre la tannerie, et le lieu supposé de l'accident. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, la curiosité de la princesse montait, et c'est lorsqu'ils passèrent enfin le dernier virage qu'elle atteint son sommet. Enfin, ils aperçurent la tannerie, et juste à côté du puits, un jeune homme s'occupant du tanneur. Lui aussi, Elissa ne le connaissait que de vue, et il n'était pas difficile de deviner qu'il était le frère de la jeune fille les ayant mené jusqu'ici. D'un pas rapide, les prêtresses arrivèrent à leur hauteur, et les prêtresses commencèrent à s'affairer autour du tanneur, qui semblait être en mauvais état. Elissa, elle, n'était qu'apprentie, et devait par conséquent laisser les femmes plus expérimentées faire leur travail. Tout en observant, et en guettant la moindre manière de se rendre utile, elle se rapprocha des jumeaux Elëmyr. Ils semblaient être fort inquiets, et la moindre des choses qu'elle pouvait faire était de les rassurer et de leur expliquer ce que les femmes faisaient.

- Ne vous inquiétez pas, leur dit la princesse tout en ne loupant pas une miette des soins que donnaient les prêtresses au tanneur. Votre père est entre de bonnes mains.


_________________

• Elissa Alkahin • Erika Van Lowen • Vanina Delhis •
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Forban


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Les soins des prêtresses [PV] Jeu 12 Mai - 12:07

Comme elle s'y attendait, la Reine donna bien évidemment son accord, demandant à une poignée de prêtresse de les suivre jusqu'à la Tannerie, là où attendait le blessé. Denähy ne pouvait qu'admirer cette femme, dont la bonté n'avait que d'égal sa beauté. Remerciant les prêtresses tout autant que la Reine, la jeune femme leur emboîta le pas, les guidant aussi vite qu'elle le pouvait jusqu'à l'atelier où son frère avait dû mettre leur père à l'abri, en attendant les secours. La pluie battait fort, mais rien n'aurait su rompre la détermination du cortège.

Denähy avait remarqué sans vraiment y faire attention, la présence de la Princesse, qui devait sûrement apprendre aux côtés de sa mère. La situation était probablement trop grave pour que la jeune femme ne se permette un sourire quant aux multiples compliments que son frère avait fait sur elle. Dès qu'elles foulèrent la terre des Elëmyr, Denähy se démarqua du cortège pour se précipiter au chevet de son père.

- Comment va-t-il? demanda-t-elle, tout en passant sa main sur le front du pauvre homme qui délirait, suintant de sueur et gémissant de douleur.
- Toujours pareil, soupira tristement Kinaï, en tenant la main de son paternel, puis enfin, il tourna son regard vers le cortège qui s'approchait, et distinguant la Reine accompagnée de son plus beau joyau, à savoir Elissa, ainsi qu'une poignée de guérisseuses, il se courba respectueusement.

- Ma Reine, Princesse. Prêtresses. Mettez-vous à l'abri, dans l'atelier : je vais le porter à l'intérieur.

Et joignant le geste à la parole, le jeune Elëmyr porta le corps meurtri du vieil homme jusqu'à l'habitacle, devancé par sa jumelle, qui alla débarrasser un plan de travail qu'elle couvrit d'une étoffe. Kinaï y étendit Ahmon, et à peine eut-il fait un pas en arrière que les prêtresses s'affairaient tout autour du malade. Instinctivement, le jeune homme enroula ses bras de manière protectrice autour de sa sœur, et cette dernière vint se blottir contre son torse, posant un regard anxieux sur le plan de travail.

Une voix douce et se voulant rassurante s'éleva juste à côté d'eux, attirant l'attention des jumeaux.

- Ne vous inquiétez pas, votre père est entre de bonnes mains. 

Denähy se contenta d'acquiescer tristement, les mains toujours tremblantes, et Kinaï rajouta d'une voix basse :

- Je n'en doute pas.

Et ils restèrent là, tous les trois, en spectateurs impuissants tandis que les prêtresses mettaient en pratique leur savoir ancestral et mystérieux …

- Qu'est-ce … Qu'est-ce qu'il a ?

C'était une grande question …

_________________

- Je te vois, Invité.
~ Lorsqu'elle utilise la langue des Naakti en présence d'étrangers ~
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Oui
MessageSujet: Re: Les soins des prêtresses [PV] Mer 18 Mai - 6:47

La reine s'approcha du blessé et observa ses blessures. La jeune fille leur avait dit un peu plus tôt qu'elle et son frère avaient retrouvé leur père dans le puits. Inconscient de surcroît. Il ne semblait pas avoir repris connaissance depuis. A cause de la chute il avait plusieurs fractures, certaines même ouverte. Mais ce n'était pas là ce qui inquiétait le plus la jeune reine. Bien que profondes, ces blessures étaient dues à la chute, mais n'expliquaient pas comment cette dernière avait pu se produire. Le tanneur avait-il perdu connaissance avant de chuter ? Ou bien avait-il juste fait quelques maladresses et perdu connaissance juste après les blessures infligées ?

Cela était peut-être du détail mais s'il avait perdu connaissance avant de tomber, il y avait peut-être quelque chose de plus grave à soigner. Elle connaissait les rumeurs du village et savait que ce vielle homme n'avait plus vraiment toute sa tête. Elle laissa le soin aux prêtresses de laver les plaies, d'appliquer les onguents et de bander le tout avec des attèles pour replacer les os, pendant qu'elle même retournait sous la pluie, près du puits, afin de chercher la cause de cette chute. A cause de sa concentration, elle n'entendit pas la question de Denähy.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Les soins des prêtresses [PV] Sam 21 Mai - 18:58

Toujours au chevet du tanneur, Elissa observait les soins de ses grands yeux émeraude, dans lesquels brillaient une lueur de fascination. La princesse ne manquait pas le moindre geste ou soin donné par les prêtresses et par la Reine, et tentait de mémoriser le plus vite possible la manière dont elles avaient procédé. Ainsi, la jeune fille fut un instant complètement absorbée par la scène, et ne prêta aucune attention à ce qui se passait autour d'elle. Ce n'est que lorsque sa mère décida de retourner sous la pluie qu'Elissa tourna de nouveau la tête, observant avec attention les jumeaux Elëmyr. Ils semblaient mourir d'inquiétude, et cela rappela à la jeune fille combien l'instant devait être angoissant pour eux. Elle pouvait presque sentir leur peur, elle arrivait presque à se laisser envahir par cette dernière. Ce n'était pas bien pour une guérisseuse, car ces femmes devaient garder leur sang froid du début à la fin pour ne pas perdre les pédales. Elissa avait encore beaucoup à apprendre.

Après le départ de la Reine, les prêtresses s'activèrent autour du tanneur afin de nettoyer ses plaies, d'enduire sa peau meurtrie d'onguents et de lui poser bandages et atèles pour guérir les éventuelles fractures. Une des jeunes femmes, avec qui Elissa s'entendait bien, lui proposa de l'aider à bander la cheville, et la princesse accepta sans hésitation. Elle avait déjà fait ce genre de choses, mais elle ne manquerait pas une seule occasion de recommencer. Une fois le travail achevé, l'adolescente contempla l'homme blessé. Il n'était jamais joyeux de voir des personnes ainsi endommagées ... Et Sheelah était retournée sous la pluie, ce qui ne présumait rien de bon. Elissa avait l'habitude d'accompagner sa mère dans ses déplacements, et elle savait qu'elle était allé chercher d'éventuelles causes à l'accident. Si elle revenait sans rien ... Il était possible que le tanneur ait d'autres problèmes à soigner. Il n'était cependant pas le moment de s'inquiéter pour cela.

- Qu'est-ce … Qu'est-ce qu'il a?

A ces mots, Elissa se retourna vivement, et posa ses yeux sur les jumeaux. Absorbée par sa tâche, elle les avait presque oubliés. Evidemment, ils étaient anxieux, et ils avaient une bonne raison de l'être. Voir un proche ainsi blessé n'était pas la chose la plus rassurante du monde ...

La Reine était déjà partie, et les prêtresses continuaient de s'occuper du tanneur. Elissa décida donc de les rassurer du mieux qu'elle pouvait.

- Sans doute quelques plaies et fractures dues à la chute, répondit la princesse sur un ton qu'elle voulait calme. Nous soignons cela du mieux que nous pouvons, et tout semble bien se passer.

La jeune fille décida de ne pas parler de la petite enquête de sa mère, et des éventuelles causes plus ou moins graves de l'accident. Il était inutile d'affoler les jumeaux pour rien, et ce n'était de toute manière pas à elle d'avancer ce genre de choses. Elle ne pouvait qu'essayer de les rassurer, et c'est ce qu'elle fit en affichant un sourire serein. C'est tout ce qu'elle pouvait faire pour le moment.

_________________

• Elissa Alkahin • Erika Van Lowen • Vanina Delhis •
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Forban


Journal de bord
Situation RP:
En couple:
MessageSujet: Re: Les soins des prêtresses [PV] Mar 14 Juin - 19:17

Alors que la Princesse restait au chevet des jumeaux, cherchant à les apaiser à la fois par sa présence et par sa voix douce, les prêtresses, elles, s’activaient autour du blessé, pansant ses plaies à l’aide d’onguents, d’étoffes et autres bandages. L’une d’elle souleva délicatement les paupières du vieil homme, puis colla son oreille contre son torse afin de mieux entendre le souffle plutôt faible d’Ahmon mais également pour écouter les battements de son cœur. A ce contact chaud sur sa peau, le vieil homme sembla se débattre mollement, en marmonnant une pelletée de mots incompréhensibles, mais dont on pouvait démêler seulement deux choses : « démon blanc ». Alors que la prêtresse cherchait à le calmer, en l’appelant par son nom, et en lui prenant la main, Ahmon sembla s’agiter de plus belle.
Denähy esquissa un pas vers lui, mais elle fut brusquement retenue par Kinaï lorsque le vieil homme se redressa comme un possédé, assis sur le plan de travail, ses mains, meurtries et creusés par ces longues années de travail, agrippant les frêles bras de la prêtresse. Les yeux du tanneur étaient écarquillés, son regard presque démentiel, son visage était crispé, et l’on y lisait parfaitement la peur et la colère. Les jumeaux restèrent figés face à un tableau pareil : jamais leur père ne s’était conduit de la sorte. Bien que souvent absent et silencieux, il n’avait jamais était violent. Dans un murmure guttural, le tanneur s’adressa à un être invisible, empoignant toujours la pauvre prêtresse :

- Le … Démon Blanc … Un … monstre ! Il faut s’en protéger ! Il … Il vole nos vies, il … Il vole nos âmes … Il vole … Il vole nos femmes … Et maintenant … Il … Il me dévore !

A cet instant, les prêtresses remarquèrent un détail qu’elles n’avaient pu voir plus tôt. La lueur de la chandelle laissait maintenant parfaitement deviner la raison pour laquelle le vieil homme avait basculé dans le puits, et il s’agissait de ses yeux. En effet, la lumière laissait maintenant apparaître un reflet opaque, anormal, à la place de la pupille dilatée de chaque œil du tanneur. Ce détail n’échappa d’ailleurs pas à ses enfants qui, inquiets, ne purent que souffler en une seule voix :

- Père … !

Il devenait parfaitement aveugle. Cela faisait maintenant bien une semaine que leur père se plaignait de la lumière du soleil qu’il trouvait toujours trop agressive, et qu’il longeait les murs pour se déplacer dans la maison. La maladie avait progressé aussi vite que la gangrène. Elle serait sûrement irréversible, maintenant.
La fièvre était la raison de tout ce delirium, faisant voir des choses au vieil homme qui pourtant, par ironie, ne pouvait plus faire usage de ses yeux. Voilà ce qui s’était passé.
Denähy se dégagea de l’étreinte de son frère qui resta figé d’effroi face à ce regard d’outre-tombe, et se jeta contre son père, lui implorant de relâcher la prêtresse. Elle passa une main douce sur le front fiévreux de son paternel, en lui parlant doucement, luttant pour ne pas céder à la panique :

- Père, c’est moi, Denähy … Relâchez-la, Père … Calmez-vous … Vous devez rester coucher …

Lorsqu’il entendit la voix familière de la jeune fille, et lorsqu’il sentit le contact chaud et rassurant de sa main sur son visage, l’expression du vieil homme se figea, comme s’il venait de prendre un seau d’eau gelé sur le crâne, et tandis qu’il se laissa lentement retomber sur le plan de travail, il murmura :

- Milänna …

Avant de sombrer dans le sommeil.
Après un silence durant lequel Denähy reprit son souffle, cette dernière reprit :

- Est-ce-qu’ il … ?
- … dort ? termina Kinaï, s’approchant de leur père.

Si ce n’était pas le cas, on pouvait au moins dire qu’il faisait bien semblant, le bougre …

_________________

- Je te vois, Invité.
~ Lorsqu'elle utilise la langue des Naakti en présence d'étrangers ~
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Oui
MessageSujet: Les soins des prêtresses [PV] Jeu 16 Juin - 8:30

La jeune reine revint trempée à l'intérieur de la maison. Il n'y avait aucune trace de lutte ni d'accidents quel qu'il soit. En revenant, l'une des prêtresses lui montra les yeux du malade. Il ne fallait pas avoir l'expérience des guérisseuses pour comprendre de quoi souffrait le malheureux. La cécité frappait bon nombre de personnes d'un âge plutôt avancé, elle pouvait être lente ou rapide, mais dans le dernier cas, le handicap survenait à cause d'un traumatisme crânien. Elle se dirigea donc vers les deux enfants afin d'en apprendre un peu plus.

-Votre père souffre d'une perte de vision. S'est-il plaint de maux de tête, de la lumière ou bien a-t-il reçu un coup à la tête dernièrement ? demanda-t-elle aux jumeaux.

Elle ne pouvait pas faire grand chose contre la perte de la vision mais au moins pouvait-elle faire quelque chose pour la fièvre et il fallait à tout prix qu'elle sache s'il avait reçu un coup sur la tête.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les soins des prêtresses [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Les soins des prêtresses [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo
» Les Prêtresses de Cimmeria :: 2/4 ::
» [PV] Divers Soins.
» salle de soins des femmes n°1
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: FÄNDIR :: Territoire des Naakti :: Akhoris-