AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
0

L'avenir d'un fils [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Oui
MessageSujet: Re: L'avenir d'un fils [PV] Mar 17 Jan - 8:34

Fakhar fulminait. Il avait retourné la maison de fond en comble, cherché dans tous les villages, chez tous les voisins, il n'avait pas manqué de chercher sur le camp d'entrainement et aux abords de la forêt. Mais rien. Pas un signe de vie de son fils et de sa dangereuse inconnue.
Le roi contenait tant bien que mal la fureur qui s'emparait de son esprit. Quelle idée avait encore traversée la tête de son enfant ? Et pourquoi avait-il toujours le besoin de lui désobéir ? C'était insupportable ! Il fallait à tout prix qu'il tienne son fils à l'oeil désormais. Pourquoi ce garçon ne voulait-il donc jamais prêter attention aux ordres donnés ?

Après un soupir de désespoir, Fakhar se laissa glisser sur un tapis et accoudé à un coussin observait l'horizon que laissait voir l'ouverture pratiquée dans le mur. Amilcar s'installa contre lui, réconfortant. Si Ensun continuait de la sorte, jamais il ne parviendrait à être guerrier. Qu'allait-il alors devenir ? Que pouvait lui donner son père pour que sa vie ne soit pas miséreuse ?

_________________


Les images utilisées ont été réalisées par Alice Picard.

Angelo Añada . Fakhar Alkahin
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Capitaine
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Non
MessageSujet: Re: L'avenir d'un fils [PV] Mer 14 Mar - 12:58



Comme il avait horreur de dévoiler ses émotions, Ensun avait planté son père dans la forêt sombre sans autre forme de cérémonie. Il ne savait ni comment il avait pris son départ soudain, ni même si Amilcar avait montré les crocs lorsqu’il s’était monté violent avec son cheval, au moment de le talonner. Quoi qu’il en soit, il était clair que le jeune prince bouillait de colère et même la vieille Kama du village pourrait s’en rendre compte en moins de temps qu’il n’en faut pour sourire. Aussi Ensun n’emprunta-t-il pas le chemin habituel. Pour rejoindre la maison, il passa du côté du camp d’entraînement, normalement vide à cette heure de la journée. Mais qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’il y vit sa petite sœur en compagnie de ce Morwan Drustan, l’un des guerriers les plus jeunes du village, mais également son plus grand rival, celui qui avait osé l’humilier alors même qu’il cherchait juste la reconnaissance ! Il se fit pourtant violence pour ne pas aller leur dire en face ce qu’il pensait de leur soi-disant amitié et continua sa route, peu sûr que sa petite sœur ne remarque pas son retour.

Une fois à la maison, il se débarrassa de son chargement, laissa son cheval là et entra précipitamment, emportant avec lui l’odeur de sa précieuse amie comme seul souvenir de sa présence. Lorsqu’il fut dans sa chambre, il ne put s’empêcher de claquer la porte, hors de lui. Sa colère était presque douloureuse, insoutenable. Il respirait faiblement et son cœur était sur le point d’exploser. Pour se calmer, il but un verre d’eau, mais les choses ne s’apaisèrent pas pour autant. Il songea un instant que la boisson préférée de son père ferait sûrement bien plus d’effet que l’eau de la rivière. Pourtant, il n’eut pas le courage de redescendre.

Ensun était adossé au mur de sa chambre lorsqu’il entendit son père rentrer. Les genoux repliés contre la poitrine, la tête enfouie au creux de ses bras, il marmonnait des phrases comme : « Je ne suis pas un enfant ! », « Pourquoi suis-je né dans la famille du roi ? Pourquoi n’a-t-il pas refusé ce poste ? », « Qu’a-t-il derrière la tête en me disant qu’il a de quoi m’éloigner du village ? Veut-il se débarrasser de moi ? ». Des pensées incohérentes se bousculaient dans sa tête. Il crut devenir fou. Il se reprochait sans cesse son égoïsme, mais pourtant il ne parvenait à avouer qu’il était le seul et unique fautif dans cette histoire. A chaque fois qu’il analysait la situation dans sa profondeur, il en venait à conclure que son père agissait mal, qu’il était le responsable de sa douleur ! Soudain la porte s’ouvrit et le jeune homme releva la tête. A nouveau le roi souhaitait lui parler. Pour lui dire quoi ? A nouveau le sermonner, comme il l’avait fait en forêt ? N’avait-il pas assez souffert des paroles difficiles de son père ? Il se mordit les lèvres avec violence, manquant de peu de se faire saigner. Le silence lui pesait, aussi prit-il la parole.

- Comment devrais-je agir selon vous, père ? J’ai beau écouter vos paroles, j’ai toujours le sentiment que mon instinct prend le dessus, quoi qu’il arrive. Il se crispa. On le sentait torturé. Avez-vous donc toujours été un enfant modèle pour avoir été aussi difficile tout à l’heure ?! C’était un reproche, un reproche qu’Ensun n’était parvenu à garder pour lui. Il avait très mal pris les propos de son père et cela se sentait. Il était partagé entre les larmes et la colère. J’étais juste persuadé de faire le meilleur pour elle ! J’étais terrorisé à l’idée qu’on lui fasse du mal ! Prenez Elissa, j’ai cru qu’elle allait l’étrangler lorsqu’elle l’a vu pour la première fois, alors même qu’elle venait à peine d’entrer dans ma chambre ! Si je n’avais pas défendu la cause de mon amie, que serait-elle devenue selon vous ?

Il se releva, titubant. Il était couvert de boue et transpirait. Le voyage jusqu’à la frontière du territoire colon n’avait pas été de tout repos pour lui, ni même pour la jeune Cécilia d’ailleurs.

- Qu’est-ce que…qu’est-ce que vous vouliez dire par : « Tu aimes prendre des initiatives périlleuses, tu aimes fuir la maison. Je vais t'en donner tous les moyens. »…. ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Vigie
Second personnage


Journal de bord
Situation RP: Libre
En couple: Oui
MessageSujet: L'avenir d'un fils [PV] Jeu 15 Mar - 13:14

Voilà que son fils se remettait à justifier son action. Fakhar avait bien compris qu'il avait voulu sauver la jeune fille. Mais ce garçon ne comprenait pas, à son grand désespoir, que c'était également ce que lui avait décidé. Ensun n'en faisait donc jamais qu'à sa tête. Il aurait suffit qu'il attende gentiment son père, qu'il fasse plus ample connaissance avec l'étrangère, et ils seraient allés la rendre aux siens. Au lieu de ça, de respecter les ordres paternels, le jeune prince avait préféré agir seul, au mépris des dangers et en abandonnant bien tôt la jeune fille. Qu'avait-il donc dans la tête ?

- Ensun ! Cesse de chercher à te justifier. J'ai compris tes raisons, mais toi, tu n'as pas compris mes ordres, mes recommandations et même ce que j'avais envisagé pour votre sécurité à tous deux. Tu crains ta soeur, alors qu'elle n'aurait fait aucun mal sous mon toit. Ta soeur, elle, me respecte, en tant que roi, mais aussi en tant que père.
Tu as mal agi et tu as pris des risques inconsidérés qui n'étaient pas justifiés.


Le roi observa son fils et soupira. Il dégrafa son manteau et ébouriffa ses cheveux. Il faisait décidément bien chaud aujourd'hui.

- Tu n'écoutes pas ton père, mais tu seras bien obligé de plier devant ton roi. Demain, il y a un Grand Conseil. Tu y viendras après le midi. Tu connaîtras ainsi ton avenir.
Et comme je suis un père moins ingrat que tu sembles croire, sache que tu seras désormais ambassadeur. Il ne me reste plus qu'à convaincre le conseil
.

Il se retourna mais avant de partir ajouta sèchement :

- Tu reparaîtras désormais devant moi comme un serviteur de ton roi. J'espère que loin de nos terres, tu apprendras à respecter les anciens et le peuple Naakti.



_________________


Les images utilisées ont été réalisées par Alice Picard.

Angelo Añada . Fakhar Alkahin
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avenir d'un fils [PV]

Revenir en haut Aller en bas

L'avenir d'un fils [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» L'avenir dira le reste.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fändir :: FÄNDIR :: Territoire des Naakti :: Akhoris-